Accueil
Candide
Jeux
Architecture
Esthetiques
Facteurs
Avant18
Bergantzel
Callinet
Dubois
Herbute
Moeller
Rinckenbach
Silbermann
Stiehr
Waltrin
Repertoire
Bas-Rhin
  Woerth
Haut-Rhin
Credits
An2000
An2001
Photo
~ Les orgues de la région de Woerth ~

Froeschwiller, St Michel
Théodore STIEHR, 1881

Partie instrumentale classée Monument Historique le 13/09/1982


Avant... STIEHR Après...

Composition, 1986
Manuel
54 notes
Pédale
18 notes
Bourdon 16' Bourdon 16'
Montre 8' Octavebasse 8'
Bourdon 8' Flûte 4'
Salicional 8' Trompette 8'
Gambe 8' I/P
Flûte 8'  
Prestant 4'  
Flûte 4'  
Flageolet 2'  
Fourniture 3 rgs (1)  
Trompette 8'  

     La partie instrumentale de cet orgue est curieusement Classée Monument Historique, alors que son presque contemporain de Bretten, absolument authentique et STIEHR à 100%, ne l'est pas, et qu'il y a beaucoup de WETZEL et de ROETHINGER dans l'orgue de Froeschwiller.

     On retrouve le dessin de ce Buffet à l'église protestante de Weyer. Or, il y a là-bas un orgue de... Martin WETZEL, 1848. L'explication du mystère est simple : le Buffet de l'orgue de Froeschwiller n'est pas de Stiehr. Il s'agit du Buffet de l'orgue que Martin Wetzel plaça à Allenwiller en 1849. Ce Buffet n'existe qu'en deux exemplaires.

     En 1875, lorsque Théodore Stiehr construisit son orgue neuf pour Allenwiller, il reprit le Wetzel, et le transféra, pour Pâques 1878, à Froeschwiller. L'instrument fut reçu en 1881.

Les temps étaient difficiles pour Stiehr à cette époque. L'âge d'or de la Maison STIEHR-MOCKERS était bel et bien passé. Théodore dut être bien content de poser cet orgue, à moitié d'occasion. Car il ne récupéra pas que le Buffet d'Allenwiller : le Sommier de Grand-orgue est de Wetzel aussi.

Les tuyaux de façade ont été réquisitionnés par les autorités allemandes en août 1917.
Georges SCHWENKEDEL proposa de les remplacer, en 1930, et de poser un ventilateur électrique, mais c'est Edmond-Alexandre ROETHINGER qui eut le marché, la même année ou peu après. Il refit aussi les pieds des Trompettes et de nombreux pavillons, ainsi que des éléments de la Console (porcelaines).

Comme l'orgue est au Diapason moderne, il est probable que Roethinger l'a haussé d'un demi-ton vers 1930.

Mécanique : à Equerres. Sommiers à Gravures (de Wetzel au Grand-orgue).
Les noms des Jeux sont écrits en Allemand... et en lettres gothiques. (Roethinger.)

Sources :

  • P. MEYER-SIAT "Les Wetzel, facteurs d'orgues", AEA 1976
  • P. MEYER-SIAT, "Stiehr-Mockers", AEA XX (1972-73)

Si vous recopiez des éléments de cette page pour des articles, plaquettes ou pages Web, citez vos sources. D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs.
Dernière mise à jour : 18/01/2005 22:10:53

F670147003P01