> Accueil du site
Les orgues de la région de Hirsingue
Ueberstrass, Notre-Dame (Grünenwald)
avant 1793 atte > Orgue attesté
Ueberstass/Grünenwald, le 15/08/2005, photo fournie par
        Marc Garnier.Ueberstass/Grünenwald, le 15/08/2005, photo fournie par Marc Garnier.

Il s'agit de la chapelle du pèlerinage marial. Un premier édifice datait de la deuxième moitié du 15ème siècle, et aurait été construit par les Johannites (qui détenaient une cour franche à Friesen) pour abriter la célèbre statue de la Vierge à l'enfant. C'est ensuite un commandeur des chevaliers de Malte, qui, après un voeu, l'a fait reconstruire. Le pèlerinage est très fréquenté, lors des fêtes mariales, mais aussi le vendredi avant les Rameaux ("Schmerzhafter Freitag") et le fameux "Hagelfirtig" (jour de fête de la grêle), qui est le lendemain de l'Ascension. La chapelle fut détruite au cours de la guerre de 1914-1918, mais la statue était à l'abri à Bellemagny.

---
L'orgue de facteur inconnu (avant 1793)
---

Historique

Un orgue est attesté à Grünenwald avant 1793. [DRouschmeyer] [GrunenwaldRevo]

En effet, la liste des biens saisis à la Révolution inclut un item "ein alt kleine orgelen". On ne sait ni d'où il venait, ni ce qu'il est devenu.

L'orgue a été confisqué en 1793 pour être vendu comme bien national. [GrunenwaldRevo]

---
L'orgue Marc Garnier,
2005
---

Historique

En 2005, l'église du pèlerinage reçu un orgue neuf, construit par Marc Garnier. [AJFHarthong] [MGarnier]

C'était à l'origine un projet du curé Vincent Simon. Ce fut réalisé en collaboration avec Peter Meier (qui se mit par la suite à son compte, et qui est le gendre de Marc Garnier ; son épouse Illianna Meier-Garnier fait d'ailleurs partie de cette entreprise). L'orgue de Grünenwald a été inauguré le 15/08/2005 (jour de l'Assomption et du grand pèlerinage marial) par François Cron et Pauline Freyburger. [JNStrasser] [PeterMeier]

Le buffet

Avec ses grandes claires-voies en tilleul doré, le buffet (en chêne) est caractéristique de la production de Marc Garnier. Avec une tourelle centrale à entablement et deux plates-faces, le buffet rappelle, dans sa structure, les trois petits orgues Silbermann de St-Quirin, Guémar (Griesheim-sur-Souffel) et St-Jean-Saverne. A fleur de tribune et avec sa console latérale, l'instrument est disposé "à la lorraine". Comme beaucoup d'orgues Garnier, il dispose d'une Zimbelstern (carillon rotatif matérialisé par une étoile dorée) et d'un Rossignol (tuyaux d'orgue plongés dans de l'eau pour imiter le chant de cet oiseau).

Caractéristiques instrumentales

Sites Webographie :

Références Sources et bibliographie :

Carte Localisation :

© 1999-2014. Tous droits réservés, textes et illustrations, qui restent la propriété des auteurs. Si vous recopiez des éléments ou des photos de cette page (pour des articles, plaquettes, sites internet, etc...) merci de bien vouloir demander l'autorisation et citer vos sources (y-compris cette page!). D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs. Les données ici présentées peuvent contenir des erreurs. N'en faire aucune utilisation pouvant porter à conséquence.
Immatriculation de l'orgue actuel : F680340001P02
Pour l'intégrer à des plaquettes ou des affichettes, et donner accès à cette page, vous pouvez imprimer l'image suivante (cliquer pour en obtenir de version grand-format) :
Code-barre pour téléphone
                                portable