> Accueil du site
Les orgues de la région de Strasbourg
Strasbourg, St-Nicolas aux Ondes
Edifice disparu

St-Nicolas-aux-Ondes était le nom d'un couvent de Dominicaines, fondé au 13ème siècle, et qui fut fermé lorsque la Réforme devint dominante à Strasbourg (1592). René Bornert en a retracé l'histoire. En contemplant le site de l'actuel lycée Jean Rostand, on a peine à croire que l'origine du nom "aux ondes" ("in undis") se trouve dans les nombreux bras du Rhin qui traversaient cette plaine verdoyante. Le logo du lycée comporte toutefois une grenouille, et c'est fort bien vu.

---
L'orgue de facteur inconnu (1592)
---

Historique

A la sécularisation du couvent, en 1592, un organiste officiait à St-Nicolas-aux-Ondes : il y avait donc un orgue. [IHOA]

Et pourtant, il faut imaginer le contexte : quatre des sept couvents féminins de Strasbourg avaient été fermés dès 1525, et des militaires "filtraient" parfois les environs avant les messes. Avec celles de Ste-Madeleine et Ste-Marguerite, les religieuses de St-Nicolas-aux-Ondes étaient de réelles résistantes. Elles ne voulaient "ni rentrer dans le monde, ni se marier"... Leur couvrent finit par être fermé, mais ce fut de haute lutte. Ce qui fit dire à R. Reuss "Ces quelques femmes tinrent le magistrat et le convent ecclésiastique en échec, pendant un siècle et demi". Les bâtiments furent partiellement détruits trois ans après le départ des Dominicaines (les religieuses refusant la Réforme avaient été regroupées à Ste-Marguerite). En 1666, on installa un hôpital militaire sur le site du couvent, et l'église fut démolie en 1681 : on avait besoin de place pour un dépôt de munitions... Il n'en reste plus rien aujourd'hui. Mais, plus de 400 ans plus tard, on se souvient encore du courage des "irréductibles" de St-Nicolas-aux-Ondes. [RBornert]

Références Sources et bibliographie :

Carte Localisation :

© 1999-2014. Tous droits réservés, textes et illustrations, qui restent la propriété des auteurs. Si vous recopiez des éléments ou des photos de cette page (pour des articles, plaquettes, sites internet, etc...) merci de bien vouloir demander l'autorisation et citer vos sources (y-compris cette page!). D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs. Les données ici présentées peuvent contenir des erreurs. N'en faire aucune utilisation pouvant porter à conséquence.
Immatriculation de l'orgue actuel : F670482070P00
Pour l'intégrer à des plaquettes ou des affichettes, et donner accès à cette page, vous pouvez imprimer l'image suivante (cliquer pour en obtenir de version grand-format) :
Code-barre pour téléphone
                                portable