> Accueil du site
Les orgues de la région de Geispolsheim
Geispolsheim, Ste-Thérèse à Geispolsheim-Gare
Geispolsheim-Gare, l'orgue Dalstein-Haerpfer.Toutes
        les photos de la page sont de Martin Foisset, 02/05/2013.Geispolsheim-Gare, l'orgue Dalstein-Haerpfer.
Toutes les photos de la page sont de Martin Foisset, 02/05/2013.

L'édifice a été construit en 1934 par C.Clauss dans un style néo-baroque. Il a fallu attendre jusqu'en 1963 pour le voir doté d'un orgue.

---
---

Historique

C'est en 1963 qu'Alfred Kern installa à Geisposheim Ste-Thérèse l'orgue Dalstein-Haerpfer, 1908, qui venait de Strasbourg, Freie Kirche (chapelle St-Martin). [IHOA] [ITOA]

Le bel édifice du Pont St-Martin de Strasbourg avait été destiné à d'autres usages : il abrite aujourd'hui la "petite scène" du "Théâtre Jeune Public".

Cet instrument est donc pratiquement contemporain de la merveille de Cronenbourg, St-Sauveur (dont la partie instrumentale a été classé Monument Historique le 09/07/1981).

Lors du déménagement, la composition fut malheureusement légèrement altérée : une Sesquialtera, bien évidemment, n'a rien à faire dans un instrument de cette esthétique. Le couple Doublette / Fourniture 4 rgs est tout aussi déplacé dans un tel édifice sonore. Les jeux "récents" ont été coupés au ton, donc sans aucun souci de les intégrer au reste de l'oeuvre. A une époque indéterminée, les entailles d'accord du Principal 4' du grand-orgue ont été ressoudées, et le jeu a donc été complètement réharmonisé (et probablement décalé). [IHOA]

Le buffet

Le buffet est constitué de trois plates-faces rectangulaires, la plus grande au centre. Il est d'une grande sobriété, presque dépouillé. La seule ornementation est constituée de panneaux sculptés à la base des petites plates-faces et... du porte-partitions (ajouré). S'il y a eu des claires-voies, elles ont disparu.

Caractéristiques instrumentales

Console:
La console indépendante.La console indépendante.

Console indépendante, dos à la nef, fermée par un couvercle basculant. Tirants de jeu de section ronde à pommeaux tournés munis de porcelaines rondes, et disposés en ligne au-dessus du récit. Le tirant de la pédale est à gauche (porcelaine de couleur verte), puis viennent les jeux du récit (couleur rose), et à droite le grand-orgue (fond blanc). Un picot disposé au-dessus de chaque tirant permet d'affecter le jeu à la combinaison libre. Claviers blancs, récit à frontons biseautés, grand-orgue à frontons verticaux. Cinq petits tirants situés sous le premier clavier, repérés par des porcelaines inclinées, permettent de commander respectivement les octaves aigües ("Spc II", soit "Superoctavcoppel"), les octaves graves ("Sbc II", soit "Suboctavcoppel"), la combinaison libre ("F.C.", soit "Freie Combinaison"), "H.A." (Handregister Ab ?, débranché), et l'appel du Tutti. Les autres commandes sont au pied : de gauche à droite, "P - I", "P - II", "II - I", la pédale d'expression du récit, et l'appel de la combinaison libre dupliqué par cuillère. Les commandes doubles (manuelles ou à pied) sont directement issues des réflexions sur l'ergonomie des consoles qui avaient lieu à l'époque, et étaient fortement influencées par Albert Schweitzer, à qui la maison Dalstein-Haerpfer devait beaucoup.

Transmission: pneumatique tubulaire, pour les jeux et les notes.
Sommiers: à membranes. La Soubasse est logée juste derrière les trois jeux du grand-orgue.
Tuyauterie:

Bourdons à calottes mobiles. Aplatissages en forme d'ogive. Dents de biseau fines et régulières. Le Principal 4' du grand-orgue a ses entailles ressoudées (!). Marquage des noms de jeu au-dessus de la bouche, lettres disposées en arc, avec, au centre le nom de la note. "Oktave" pour le Principal 4'. Façade en zinc avec écussons rapportés en plein-ceintre.

La tuyauterie du grand-orgue.Le
                    malheureux Principal 4' (dont les entailles d'accord ont été ressoudées), est au
                    premier plan.Plus le Bourdon 8', et, au fond, le Principal 8', dont les
                    entailles ont été préservées.La tuyauterie du grand-orgue.
Le malheureux Principal 4' (dont les entailles d'accord ont été ressoudées), est au premier plan.
Plus le Bourdon 8', et, au fond, le Principal 8', dont les entailles ont été préservées.
Un des estampillages du Bourdon du
                    grand-orgue.Au premier plan, le sommet de deux tuyaux du Principal 4', à
                    présent "coupé au ton".Un des estampillages du Bourdon du grand-orgue.
Au premier plan, le sommet de deux tuyaux du Principal 4', à présent "coupé au ton".
La belle trompette harmonique est la star de
                    cette composition.Les tuyaux sont marqués "TH" à la fois sur le pavillon et
                    le pied (ce dernier étant réalisé en spotted).Située au récit, elle donne
                    un fort côté "Cavaillé-Coll" à cet orgue pourtant construit en Moselle
                    1908.Il faut se souvenir que Nicolas-Etienne Dalstein et Karl Haerpfer se
                    sont rencontrés à Paris (St-Sulpice) alors qu'ils travaillaient pour
                    Cavaillé-Coll.Pour la maison Haerpfer, la Belle Epoque était vraiment la
                    belle époque !La belle trompette harmonique est la star de cette composition.
Les tuyaux sont marqués "TH" à la fois sur le pavillon et le pied (ce dernier étant réalisé en spotted).
Située au récit, elle donne un fort côté "Cavaillé-Coll" à cet orgue pourtant construit en Moselle 1908.
Il faut se souvenir que Nicolas-Etienne Dalstein et Karl Haerpfer se sont rencontrés à Paris (St-Sulpice) alors qu'ils travaillaient pour Cavaillé-Coll.
Pour la maison Haerpfer, la Belle Epoque était vraiment la belle époque !

Références Sources et bibliographie :

Carte Localisation :

© 1999-2014. Tous droits réservés, textes et illustrations, qui restent la propriété des auteurs. Si vous recopiez des éléments ou des photos de cette page (pour des articles, plaquettes, sites internet, etc...) merci de bien vouloir demander l'autorisation et citer vos sources (y-compris cette page!). D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs. Les données ici présentées peuvent contenir des erreurs. N'en faire aucune utilisation pouvant porter à conséquence.
Immatriculation de l'orgue actuel : F670152002P01
Pour l'intégrer à des plaquettes ou des affichettes, et donner accès à cette page, vous pouvez imprimer l'image suivante (cliquer pour en obtenir de version grand-format) :
Code-barre pour téléphone
                                portable