> Accueil du site
Les orgues de la région de Kaysersberg
Kientzheim, pensionnat du Sacré-Coeur
L'orgue Callinet à Toulouse, St-Marc.Toutes les
        photos de la page sont de Dominique Desvernois.L'orgue Callinet à Toulouse, St-Marc.
Toutes les photos de la page sont de Dominique Desvernois.

Il n'y a plus d'orgue dans cet édifice, qui a longtemps abrité celui construit par les Callinet pour la maison du Sacré-Coeur de Montet en Suisse. L'instrument est resté en Alsace de 1846 à 1985 (lorsque le pensionnat du Sacré-Coeur était en activité), et se trouve aujourd'hui à Toulouse.

---
L'orgue Callinet,
1846
---

Historique

En 1846 fut installé au pensionnat du Sacré-Coeur l'orgue construit par les frères Callinet vers 1835 pour la maison du Sacré-Coeur de Montet (Fribourg, CH). [DDesvernois]

A l'origine, cet orgue était paraît-il un cadeau d'une famille amie des religieuses. L'instrument a donc bien été conçu par les frères Callinet pour la maison des soeurs de Montet, et ceci explique toutes ses spécificités. C'est bien entendu suite aux événements des années 1840 dans le canton de Fribourg qu'une partie de la maison des soeurs du Sacré-Coeur déménagea à Kientzheim. [DDesvernois] [PMSCALL]

En 1880, Martin Rinckenbach rendit le récit expressif et remplaça une Flûte 4' par une Voix céleste. [DDesvernois] [ITOA]

En 1985, Christian Guerrier déménagea l'orgue à Toulouse, St-Marc. Il plaça aussi une plate-face neuve (chanoines), en étain, côté gauche (face à l'orgue), en remplacement de celle qui avait disparu (probablement en 1917). La façade du côté droit (grand-orgue) avait été conservée. [DDesvernois]

La chapelle des soeurs du Sacré-Coeur et l'église St-Marc de Toulouse ne sont qu'un seul et même édifice.

A Toulouse, l'orgue a été inauguré le 25/10/1985 par Philippe Bachet.

Le buffet

Cet orgue Callinet possède une disposition très spécifique, mais son ornementation est plus courante dans l'oeuvre des Callinet. Deux corps de buffet, symétriques, chacun flanqué de 2 tourelles en 6 pieds, abritent la tuyauterie. Ils sont réunis en bas par la console, puis par un motif ajouré figurant un Sacré-Coeur rayonnant émergeant d'une nuée, puis en haut par une corniche présente sur toute la largeur de l'instrument, elle-même surmontée d'une frise florale dorée finement ouvragée. Un angelot central est caractéristique de l'ornementation des frères Callinet. Culots ornés de feuilles d'acanthe dorées. Les claires-voies et les panneaux ajourés sont finement ciselés en motifs végétaux. Les marguerites (plus tard remplacées par des roses) sont caractéristiques de la première manière de la maison de Rouffach (avant 1840). [DDesvernois] [ITOA]

Caractéristiques instrumentales

Composition, 1985
Récit expressif, 54 n. (C-f''')
Rinckenbach
(C-c')
(cis'-f''')
Grand-orgue, 54 n. (C-f''')
(c'-f''')
sans 1'3/5
Tiroir
Pédale, 18 n. (C-f)
Permanente
[DDesvernois] [ITOA]
Console:
La console arrière, d'origine.La console arrière, d'origine.

Console encastrée entre les deux corps de buffet, située à l'arrière, et fermée par un couvercle basculant. A son poste, l'organiste peut voir vers l'avant à travers la décoration ajourée. Claviers à naturelles blanches. Tirants de jeux de section carrée, à pommeaux tournés munis de porcelaines de Rinckenbach, disposés sur les montants, comme pour une console en fenêtre dont on aurait coupé le haut.

Disposition et orthographe des tirants à la console :

Doublette
2
Prestant
4
Principal
8
 
Trompette
8
Bourdon
8
Cornet
V
 
dessus de
Hautbois
8
Bourdon
8
Flûte
douce
8
basses de
Basson
8
Voix
Céleste
8
Salicional
8
Transmission: mécanique. L'abrégé renvoie l'action sur les côté de la console vers les deux corps de buffet.
Sommiers: à gravures, d'origine.
Tuyauterie: très bien conservée (pas de manipulation hasardeuse), il ne manque que la Flûte 4' du récit, quelques tuyaux du Cornet qui ont disparu dans les années 1980 (restaurés en l'état d'origine) et la place-face (muette) côté récit (idem). Le Flauto Dolce est aussi probablement un jeu modifié. Tous les Bourdons sont à calottes soudées.

Références Sources et bibliographie :

Carte Localisation :

© 1999-2013. Tous droits réservés, textes et illustrations, qui restent la propriété des auteurs. Si vous recopiez des éléments ou des photos de cette page (pour des articles, plaquettes, sites internet, etc...) merci de bien vouloir demander l'autorisation et citer vos sources (y-compris cette page!). D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs. Les données ici présentées peuvent contenir des erreurs. N'en faire aucune utilisation pouvant porter à conséquence.
Immatriculation de l'orgue actuel : F680164003P00
Pour l'intégrer à des plaquettes ou des affichettes, et donner accès à cette page, vous pouvez imprimer l'image suivante (cliquer pour en obtenir de version grand-format) :
Code-barre pour téléphone
								portable