> Accueil du site
Les orgues de la région de Strasbourg
La Robertsau, chapelle du cimetière (Choeur)
L'orgue Wild de la grande chapelle du cimetière de la Robertsau.Photo de Victor Weller, 04/11/2015 (lors de l'installation ; c'est pourquoi la laye est ouverte).L'orgue Wild de la grande chapelle du cimetière de la Robertsau.
Photo de Victor Weller, 04/11/2015 (lors de l'installation ; c'est pourquoi la laye est ouverte).

Dans la grande chapelle du cimetière de la Robertsau se trouve un grand orgue, construit par Georges Schwenkedel en 1942, remarquable par son originalité et ses qualités sonores. Depuis 2015, il a été rejoint par un autre instrument, jouable directement depuis l'intérieur de la chapelle, plus petit, et construit par Alfred Wild en 1990.

---
L'orgue Alfred Wild,
1990 (instrument actuel)
---

Historique

En novembre 2015, la manufacture Muhleisen installa cet orgue Alfred Wild, 1990, dans la chapelle. [VWeller]

Il s'agit d'un ancien orgue de salon, construit pour un particulier à la Meinau. L'instrument a été réharmonisé. Il est destiné à servir d'orgue d'accompagnement lors des funérailles, en complément de l'ogrue Schwenkedel (qui, rappelons-le, se joue depuis un local attenant à la chapelle, avec un retour vidéo). [VWeller]

Le buffet

Buffet en chêne ciré, de facture classique (tourelles rondes à entablements), avec 3 tourelles (la plus petite au centre) qui contiennent des tuyaux de la Doublette 2' (façade en étain avec écussons triangulaires rapportés). Les 2 plates-faces sont constituées de tuyaux en bois. Des claires-voies en chêne sculpté figurant des feuilles d'acanthes ornent les tourelles. L'orgue est placé au sol, à gauche du catafalque, et en face du grand orgue Schwenkedel. Derrière la façade, il y a d'abord la tuyauterie du second clavier, puis celle du premier. Les basses du Bourdon sont postées sur les cotés. Postages en Westaflex.

Caractéristiques instrumentales

Composition, 2015
Premier manuel, 56 n. (C-g''')
Epicéa
Second manuel, 56 n. (C-g''')
En partie en façade
Pédale, 30 n. (C-f')
I/P
Console:

Console frontale, claviers saillants. Tirants de jeux avec pommeaux en ébène, repérés par des étiquettes calligraphiées à l'encre de chine sur parchemin. Claviers en résineux avec naturelles plaquées d'ébène et frontons avec motifs semi-circulaires. Feintes en ébène rehaussées d'os. Les joues des claviers sont ornées de marqueterie. Pédalier droit en chêne. Banc en chêne, très étroit.

Transmission: mécanique suspendue directe sans renvoi. Abrégé de tirasse en bois avec des fils laiton et bagues métalliques. Balanciers de tirasse en chêne. Laye directement derrière le pupitre.
Soufflerie: moteur Laukhuff, soufflet à table flottante, dans le soubassement.

Références Sources et bibliographie :

Carte Localisation :

© 1999-2016. Tous droits réservés, textes et illustrations, qui restent la propriété des auteurs. Si vous recopiez des éléments ou des photos de cette page (pour des articles, plaquettes, sites internet, etc...) merci de bien vouloir demander l'autorisation et citer vos sources (y-compris cette page!). D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs. Les données ici présentées peuvent contenir des erreurs. N'en faire aucune utilisation pouvant porter à conséquence.
Immatriculation de l'orgue actuel : F670482013C01
Pour l'intégrer à des plaquettes ou des affichettes, et donner accès à cette page, vous pouvez imprimer l'image suivante (cliquer pour en obtenir de version grand-format) :
Code-barre pour téléphone
                                portable