Accueil
Candide
Jeux
Architecture
Esthetiques
Facteurs
Avant18
Bergantzel
Callinet
Dubois
Herbute
Moeller
Rinckenbach
Silbermann
Stiehr
Waltrin
Repertoire
Bas-Rhin
  Bischwiller
Haut-Rhin
Credits
An2000
An2001
Photo
~ Les orgues de la région de Bischwiller ~

Roppenheim, Eglise protestante
Michel STIEHR, 1791

Partie instrumentale classée Monument Historique le 24/09/1971
Buffet classé Monument Historique le 28/06/1972
Orgue authentique, à part quelques détails


STIEHR Après...

Composition, 1986
Manuel
51 notes
Pédale
27 notes
Bourdon 8' Bourdon 16'
Salicional 8' Flûte 8'
Montre 8' Trompette 8'
Flûte 8' I/P
Nasard 2'2/3  
Doublette 2'  
Tierce 1'3/5  
Cornet 5 rgs  
Fourniture 3 rgs (1)  
Cromorne (basse) 8'  
Trompette (dessus) 8'  

     Voici un orgue neuf construit pendant la révolution : 1791. Régulièrement entretenu et bien préservé des modes, il est resté pratiquement authentique. C'est un des premiers instruments de Michel STIEHR.

Orgue de Roppenheim

Roppenheim, l'orgue Michel Stiehr.
Toutes les photos de la page sont de Franck LECHENE, 16/07/2012.

     C'est à Michel Stiehr, puis à la maison STIEHR-MOCKERS que revint l'entretien (Soufflets et pièces d'usure en 1828). Autre réparation en 1849. Louis MOCKERS répara la Soufflerie en 1882.

La Montre 4' a été décalée en Montre 8' (la première octave étant conduite dans le Bourdon), mais on ne sait pas bien quand.

En 1917, les tuyaux de façades ne furent pas réquisitionnés.

Il y eut encore une réparation en 1932.

En 1957, Alfred KERN porta l'étendue de la Pédale de 15 à 27 notes. (Donc changea le pédalier... et le banc.) Il répara aussi l'instrument en 1984. Il replaça la Montre dans son état originel.

A part les modifications dues au complément de pédale et les 12 tuyaux les plus aigus de la Montre 4', la tuyauterie est entièrement de Stiehr.
La mécanique aussi, tout comme les Tirants et même les étiquettes de jeux.
Ces Tirants de registres ont des pommeaux noirs avec une patrille blanche centrale en os : peut-être ont ils inspiré WETZEL par la suite. Wetzel adopa en effet ce style presque systématiquement pour ses Tirants de Registres. On trouve les mêmes à Roeschwoog.

Console de Roppenheim

La Console en Fenêtre.

Mécanique : Suspendue, Sommiers à Gravures.
Diapason : Sib 440 Hz.
Il y a un Tremblant doux.

(1) Composition de la Fourniture :
Il y a deux quintes (au lieu d'une) dans la reprise la plus aigue.

Do1Do2Do3Do4
1'2'4'5'1/3
2/3'1'1/32'2/34'
1/2'1'2'2'2/3

La lecture des Tableaux de Compositions

Sources :

  • P. MEYER-SIAT, "Stiehr-Mockers", AEA XX (1972-73)

Si vous recopiez des éléments de cette page pour des articles, plaquettes ou pages Web, citez vos sources. D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs.
Dernière mise à jour : 19/12/2012 13:23:56

F670409001P01