> Accueil du site
Les orgues de la région de Thann
Thann, Franciscains

Dans le couvent des Franciscains de Thann fut construit l'un des premiers orgues d'Alsace. Cette congrégation participa donc activement à la définition de l'usage de l'orgue dans la liturgie chrétienne. Installés à Thann depuis la toute fin du 13ème siècle, les Franciscains avaient reçu du compte Thiébaut de Ferrette un pavillon de chasse, qu'ils transformèrent en couvent au début du 14ème siècle (achèvement en 1310). Mais bientôt, les "Anglais" (comme on appelait les troupes de mercenaires désoeuvrés) s'abattirent sur l'Alsace. Le couvent des Franciscains fut détruit en 1376, puis reconstruit au tout début du 15ème au cours d'une longue campagne de travaux (achèvement en 1404). Nouvelle destruction, et reconstruction au début du 16ème (achevée en 1508), puis au début du 17ème (reconstruction achevée en 1613). Les bâtiments ont été confisqués à la Révolution, et transformés en manufacture. L'église a été détruite avant 1820. Ce n'est qu'en 1845 qu'on installa l'hôpital dans ce qui restait du couvent. Les trois bâtiments historiques de l'actuel hôpital St-Jacques, faisant trois côtés d'un carré, sont une partie de l'ancien couvent. L'église s'élevait juste devant, et fermait le carré.

---
L'orgue Herrmann von Newwiler,
1345
---

Historique

C'est en 1345 que "maître" Herrmann von Newwiler construisit un orgue de 9 "registres", dont une Soubasse 16'. [IHOA] [Mérimée]

Par "Newwiller", il faut entendre Neuwiller-lès-Saverne. L' "inauguration" eut lieu le jour de la St-Jean-Majeur, et on a invité Jean Meyer, un frère étudiant à Thann (venant du couvent de Noerdlingen) à jouer l'orgue. C'est Malachias Tschamser, dans ses "Annales oder Jahrs-Geschichten der Baarfüseren" (1864) qui parle de l'instrument. Par "registre" il faut probablement entendre "jeu", car il s'agissait probablement d'un "blockwerk" (c'est-à-dire que tous les jeux parlaient en permanence). Cet instrument disparut en 1376.

Malachias Tschamser, en plus d'être chroniqueur, était organiste. [Barth]

---
L'orgue de facteur inconnu (1397)
---

Historique

Le nouveau couvent fut doté d'un orgue avant l'achèvement total des travaux, en 1397 (l'église avait été finie en 1395). [IHOA] [Mérimée]

Cet orgue n'a par forcément été détruit lors de l'incendie de 1508, car l'église fut "gravement endommagée" (surtout du côté du choeur), mais pas détruite. Par contre, l'orgue - s'il y en avait un - n'a pas pu survivre à l'incendie du 28/12/1609. On ne sait pas si un nouvel orgue a été construit avant la guerre de Trente ans (peut-être, vu que la cloche et la chaire ont été remplacés) ; si oui, il fut éliminé par les "Suédois", en 1634. [Mérimée]

Notons que Martin Vogeleis place en 1486 la nomination d'un organiste à l'hôpital de Thann : "Magister Petrus". Il s'agit là de l'hôpital St-Erhard (rue de la Halle). On ne sait rien d'autre sur cet orgue, mais ce n'est pas celui des Franciscains. [Vogeleis]

---
L'orgue Hans Melcher,
1700
---

Historique

Il est à nouveau question d'un orgue neuf, placé sur un jubé, en 1700. C'est Hans Melcher, de Zuben, qui l'a construit. [Mérimée]

C'est donc cet orgue que joua Malachias Tschamser (1701). Il y eut une réparation, en 1719 par Franz Joseph Beyer, (alors installé à Ammerschwihr). En 1724, l'organiste s'appelle Stephanus Fautsch. En 1738, l'organiste du lieu, Joseph Kayser, originaire de Zug (CH) était très réputé, car qualifié de "musicien remarquable". Il perdit la vie au cours d'un naufrage sur le Rhin (13/10/1738). [Barth]

Suite à la une nouvelle phase de travaux, en 1742, le jubé fut démoli. On dut faire déménager l'orgue dans le choeur (au fond), et c'est à Jean-André Silbermann que l'on confia ce travail (effectué par ses frères). [Barth] [ArchSilb]

En 1754, c'est Christian Langes qui fit des travaux (au moins un nettoyage). [Barth]

---
L'orgue Johann-Baptist Hättich,
1772
---

Historique

Le dernier orgue des Franciscains de Thann a été construit en 1772 par le badois Johann-Baptist Hättich. Ce devait être un "8 pieds", mais Jean-André Silbermann indique que "Hetti" n'a pas achevé son ouvrage. [IHOA] [ArchSilb]

Hättich a aussi travaillé, à la même époque, à Lutterbach; où il construisit un orgue neuf.

En 1820, les bâtiments conventuels étaient devenus une manufacture de toiles peintes, propriété de Robert Bovet et Petitpierre, à qui l'on doit probablement la destruction de l'église. Le mobilier avait été vendu le 15/06/1791. On ne sait pas ce qu'est devenu l'orgue. [Mérimée]

Références Sources et bibliographie :

Carte Localisation :

© 1999-2015. Tous droits réservés, textes et illustrations, qui restent la propriété des auteurs. Si vous recopiez des éléments ou des photos de cette page (pour des articles, plaquettes, sites internet, etc...) merci de bien vouloir demander l'autorisation et citer vos sources (y-compris cette page!). D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs. Les données ici présentées peuvent contenir des erreurs. N'en faire aucune utilisation pouvant porter à conséquence.
Immatriculation de l'orgue actuel : F680334001P00
Pour l'intégrer à des plaquettes ou des affichettes, et donner accès à cette page, vous pouvez imprimer l'image suivante (cliquer pour en obtenir de version grand-format) :
Code-barre pour téléphone
                                portable