Accueil
Candide
Jeux
Architecture
Esthetiques
Facteurs
Avant18
Bergantzel
Callinet
Dubois
Herbute
Moeller
Rinckenbach
Silbermann
Stiehr
Waltrin
Repertoire
Bas-Rhin
  Haguenau
Haut-Rhin
Credits
An2000
An2001
Photo
~ Les orgues de la région de Haguenau ~

Hochstett, Ste Gertrude
Auteur inconnu, 1859


 

Composition, 1986
Manuel
54 notes
Pédale
13 notes
Montre 8' I/P (Permanente)
Bourdon 8'  
Salicional 8'  
Prestant 4'  
Flûte 4'  
Nasard 2'2/3  
Doublette 2'  
Trompette 8' (B+D)  

     On ne connaît pas l'auteur de ce petit instrument placé à fleur de Tribune de l'église de Hochstett. Il a probablement été posé en 1859, et serait donc soit un WETZEL, soit un VERSCHNEIDER.

Orgue de Hochstett

Hochstett, l'orgue de facteur inconnu.
Photo de Franck LECHENE, 30/05/2012.

     L'instrument n'a qu'un clavier, avec un petit pédalier "accroché" d'une seule octave. Les Plates-faces, élancées, plaideraient plutôt pour une attribution aux Verschneider. Plutôt remarquable dans cet instrument est sa Montre en 8 pieds. Bien que l'octave grave n'ait pas pu trouver de place en façade, elle est tout de même ouverte (en sapin, à l'intérieur). Les Jouées sont plutôt élaborées, et l'instrument est surmonté d'une simple corniche, qui le fait rejoindre le plafond.

Pie MEYER-SIAT l'attribue aux Verschneider, en raison de l'analogie du Buffet avec celui de Haegen (Buffet Nicolas Verschneider, 1853).

Réparé en 1871 par les frères Wetzel, l'instrument fut légèrement modifié en 1904 par Aloïse LORENTZ (pose d'une Voix céleste, probablement à la place d'un jeu d'Anche).

Les tuyaux de façade ont été réquisitionnés par les autorités allemandes en Juillet 1917. La façade a été remplacée en 1924 par la Maison ROETHINGER, qui fit aussi d'autres petites réparations. Georges SCHWENKEDEL électrifia la Soufflerie en 1955.

     En 1978, l'orgue a été restauré par Jean-Georges KOENIG (Trompette à la place de la Voix céleste de 1904), et la Maison Koenig revint faire un Relevage en 1993.

Mécanique : à Equerres (Console latérale). Sommier à Gravures.

Sources :

  • Remerciements à Pierre Valentin BLANCHARD.
  • P. MEYER-SIAT "Appencice : l'orgue de Hochstett", Pays d'Alsace n°137 1986-IV
  • P. MEYER-SIAT "Rinkenbach, Hérisé, Wetzel" ISTRA, 1979

Si vous recopiez des éléments de cette page pour des articles, plaquettes ou pages Web, citez vos sources. D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs.
Dernière mise à jour : 17/12/2012 13:17:37

F670203001P01