> Accueil du site
Les orgues de la région de Wasselonne
Dahlenheim, St-Blaise
1917 degr > Dégâts
L'orgue Stiehr de Dahlenheim.Photo Creative Commons, de Ralph Hammann, 2015.L'orgue Stiehr de Dahlenheim.
Photo Creative Commons, de Ralph Hammann, 2015.

L'orgue construit en 1829 par Joseph Stiehr ne comportait à l'origine qu'un clavier et une pédale de 15 notes seulement. Si ces limitations pouvaient être acceptables au 19ème siècle, elles ne l'étaient plus du tout au début du 20ème, et on se résolut à répartir les jeux sur deux manuels, ainsi qu'à doter l'instrument d'un pédalier utilisable. Le buffet est absolument typique de la production Stiehr de l'époque.

---
---

Historique

C'est en 1829 que Joseph Stiehr construisit cet instrument. [IHOA] [ITOA]

Un instrument appartenant à l'esthétique dite "de transition", ou pré-romantique. Comme souvent dans la production de la maison de Seltz, malgré un nombre conséquent de jeux, l'instrument ne fut doté que d'un seul manuel. Et d'une toute petite pédale de 15 notes, n'allant que jusqu'au deuxième Ré (C-d).

En 1875, Charles Wetzel fit deux devis (10/05/1875 et 26/06/1875), dont on dit qu'ils ne vinrent pas à exécution. Celui de mai , outre un relevage de la tuyauterie et un remplacement de la soufflerie, propose de remplacer :

[PMSRHW]

Voici la composition relevée en novembre 1912 (relevée par Kriess destinée à déterminer les jeux à ajouter dans le cadre d'un premier projet de passage à deux manuels). Elle donne à penser qu'une partie au moins des modifications projetées en 1875 ont été effectuées (Bourdon 16'), et le Tuba fait penser à Heinrich Koulen :

Les tuyaux de façade ont été réquisitionnés par les autorités en juin 1917. [IHOA]

En 1920, on demanda à Franz Xaver Kriess d'installer un second manuel (suivant le projet de 1912), et un pédalier de 27 notes, utilisable en tirasse (car le nombre de notes au sommier de pédale n'a pas été étendu). [IHOA] [ITOA] [Barth] [PMSSTIEHR] [MAntz]

L'orgue a été relevé en 2013 par Dietmar Schömer, et inauguré le 7 juillet avec la participation de Pierre Valentin Blanchard (Marlenheim) et Rémi Kalk avec son jeune élève Nicolas Kilhoffer (Saverne). [BulletinCommunal]

L'instrument a été doté d'une façade avec des écussons dorés.

Il y aurait également eu des travaux en 2003. [BulletinCommunal]

Caractéristiques instrumentales

Composition, 1986
Grand-orgue, 54 n. (C-f''')
(c-f''')
C-H en bois, puis façade
Bois
(c-f''')
Contenant des tuyaux du Cornet de Stiehr ; sans 8'
Récit, 54 n. (C-f''')
Stiehr ; à cheminées, probablement le 8' du Cornet
Stiehr
Pédale, 27 n. (C-d)
(C-d)
(C-d)
(C-d)
(C-d)
I/P
[ITOA] [PMSSTIEHR]
Console: en fenêtre, frontale.
Transmission: mécanique, suspendue pour le grand-orgue, et à équerres (Kriess) pour le récit.
Sommiers: à gravures, de Stiehr au grand-orgue et à la pédale.
Tuyauterie: l'orgue a été mis au diapason moderne.

Références Sources et bibliographie :

Carte Localisation :

© 1999-2017. Tous droits réservés, textes et illustrations, qui restent la propriété des auteurs. Si vous recopiez des éléments ou des photos de cette page (pour des articles, plaquettes, sites internet, etc...) merci de bien vouloir demander l'autorisation et citer vos sources (y-compris cette page!). D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs. Les données ici présentées peuvent contenir des erreurs. N'en faire aucune utilisation pouvant porter à conséquence.
Immatriculation de l'orgue actuel : F670081001P01
Pour l'intégrer à des plaquettes ou des affichettes, et donner accès à cette page, vous pouvez imprimer l'image suivante (cliquer pour en obtenir de version grand-format) :
Code-barre pour téléphone
                                portable