> Accueil du site
Les orgues de la région de Brumath
La Wantzenau, St-Wendelin
avant 1788 atte > Orgue attesté
1917 degr > Dégâts
L'orgue Roethinger de La Wantzenau.Photo d'Ivan
        Bajcsa, 21/01/2014.L'orgue Roethinger de La Wantzenau.
Photo d'Ivan Bajcsa, 21/01/2014.

Le 15/05/1961, l'église de La Wantzenau fut entièrement détruite par un incendie, avec l'orgue Edmond-Alexandre Roethinger qu'elle abritait. L'orgue actuel a été construit par Max Roethinger en 1966.

---
L'orgue de facteur inconnu (avant 1788)
---

Historique

On ne sait à peu près rien du premier orgue de La Wantzenau, si ce n'est qu'il était là avant la Révolution (avant 1788), et qu'il avait 1 manuel et une pédale séparée. [IHOA]

---
L'orgue Stiehr-Mockers,
1830
---

Historique

En 1830 fut posé un orgue neuf de Stiehr-Mockers. [IHOA]

L'instrument intégrait peut-être des éléments de l'orgue précédent : le titre du devis précise "Réconstruction ou Grosse réparation". Mais la mécanique et les buffets (il y avait un positif de dos) étaient neufs. Le travail fut reçu le 03/06/1830. [PMSSTIEHR]

---
---

Historique

En 1914, Edmond-Alexandre Roethinger fournit un orgue neuf. [IHOA]

L'instrument était plutôt conséquent (II/P 26j). Roethinger avait été en concurrence avec Martin et Joseph Rinckenbach, et a probablement eu le marché grâce à l'appui de François-Xavier Mathias. [IHOA]

Joseph Ringeissen (Strasbourg, St-Maurice) a tenu les claviers lors de l'inauguration. La console, indépendante, était face à la nef. [PMSSTIEHR]

En 1917, les tuyaux de façade ont été réquisitionnés par les autorités. [IHOA]

Le 15/05/1961, l'église fut victime d'un incendie, et l'orgue fut détruit. [IHOA]

---
---

Historique

En 1966, Max Roethinger construisit un orgue neuf, reçu le 27/09 ou le 04/10. [IHOA] [ITOA] [PMSSTIEHR]

Cette fois-ci, la maison Roethinger était en concurrence avec Schwenkedel. Mais, probablement, le souvenir de l'ancien orgue fit opter pour la fidélité à la maison Schilico-strasbourgeoise (les orgues Roethinger du début du 20ème siècle qui ont été entretenus sont des instruments particulièrement attachants).

L'orgue a été relevé en 1994 par Yves Koenig. [IHOA] [Caecilia]

C'est peut-être à cette occasion que la compotion du récit fut modifiée : il n'y avait à l'origine ni Flûte 4' ni Cromorne, mais une Douçaine 16' et une Régale 4'. Notons que d'origine (1966), le récit présentait cette bizarrerie de disposer d'une Voix céleste sans Gambe.

L'inauguration, par Marc Baumann et la chorale de la cathédrale de Strasbourg, eut lieu le 08/10/1994. [Caecilia]

Caractéristiques instrumentales

Console: indépendante, dos à la nef. Dominos blancs situés en ligne au-dessus du second clavier, programmation de la combinaison libre par languettes situées au-dessus des dominos. Jeux du récit écrits en rouge, ceux de la pédale étant en bleu-vert.
Transmission: mécanique à balanciers et équerres. Tirage des jeux électrique.

Références Sources et bibliographie :

Carte Localisation :

© 1999-2014. Tous droits réservés, textes et illustrations, qui restent la propriété des auteurs. Si vous recopiez des éléments ou des photos de cette page (pour des articles, plaquettes, sites internet, etc...) merci de bien vouloir demander l'autorisation et citer vos sources (y-compris cette page!). D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs. Les données ici présentées peuvent contenir des erreurs. N'en faire aucune utilisation pouvant porter à conséquence.
Immatriculation de l'orgue actuel : F670519001P04
Pour l'intégrer à des plaquettes ou des affichettes, et donner accès à cette page, vous pouvez imprimer l'image suivante (cliquer pour en obtenir de version grand-format) :
Code-barre pour téléphone
                                portable