> Accueil du site
Les orgues de la région d'Ensisheim
Rustenhart, St-Barthélémy
1917 degr > Dégâts
Orgue authentique, sauf la façade.
Rustenhart.Toutes les photos de la page sont de
        Roland Lopes, 30/08/2012.Rustenhart.
Toutes les photos de la page sont de Roland Lopes, 30/08/2012.

L'édifice est doté d'une tour octogonale, qui, si elle n'est bien sûr pas romane, date probablement de la fin du 17 ème siècle. La nef date de la seconde moitié du 19 ème, mais le choeur a gardé son authenticité classique, et remonte au début du 18 ème. L'orgue historique du lieu nous est parvenu dans un exceptionnel état d'authenticité.

---
L'orgue de facteur inconnu (1785)
---

Historique

Un orgue est attesté ici en 1785, par le payement du constructeur de son buffet, Johann Sigrist. L'organiste en 1790 s'appelait F.-J. Scherer (le fait est connu car Scherer fut appelé comme témoin à Hirtzfelden). [IHOA] [PMSRHW]

Les "agents" de la Révolution vinrent évaluer l'instrument le 03/06/1796. [Barth]

---
---

Historique

En 1835, Rustenhart se fit construire un orgue par Valentin Rinkenbach. [IHOA]

C'était un petit instrument de 8 jeux seulement, avec un seul manuel, finalement complété par un Cromorne (coupé en basse+dessus).

Suite à l'agrandissement de la nef (achevé en 1861), l'instrument de 1835 était devenu trop petit. En 1862, il fut vendu à l'église de la Vierge Marie de Hettenschlag, où on peut encore en voir le buffet. [IHOA] [PMSRHW]

---
---

Historique

Un orgue neuf fut livré en 1862 par les frères Rinkenbach. [IHOA] [PMSRHW] [ITOA]

L'accord avec Valentin (père) est daté du 24/06/1862, pour un orgue de 14 jeux (15 registres) à livrer pour l'Assomption 1863. Valentin Rinkenbach décéda quelques semaines plus tard (le 01/08/1862), mais l'affaire fut vite reprise par ses fils Valentin II et Charles. [PMSRHW]

Cet instrument de 14 jeux est remarquable par son buffet d'un néo-gothique un peu timide, dont la silhouette "pyramidale" est à la fois originale et inscrite dans une tradition bien affirmée pour les orgues romantiques. Pour le premier orgue, les frères avaient voulu quelque chose d'original. La partie instrumentale est par contre complètement fidèle à la tradition laissée par leur père.

Les 33 tuyaux de façade ont été réquisitionnés par les autorités allemandes en mars 1917. [IHOA]

En remplacement, les tuyaux de façade en zinc ont été placés en 1926. [IHOA]

L'instrument a été relevé en 1975 par Christian Guerrier. [ITOA]

A part la façade et l'invraisemblable fatras électrique "moderne" en plastique blanc qui a envahi la console, cet instrument est donc authentique. Il n'a subi aucune modification, et a été fort bien préservé. C'est un témoin de grande valeur de la facture alsacienne de la seconde moitié du 19 ème siècle.

Le buffet

Le buffet est original et plutôt atypique. Son dessin correspond peut-être à la volonté des frères Rinckenbach d'échapper à la longue tradition initiée à Innenheim. Ce style, s'il permettait d'identifier à coup sûr un orgue d'Ammerschwihr, et en était donc la "marque de fabrique" commençait sûrement à dater un peu. Les buffets réellement néo-gothiques qui seront construits dans les décennies à venir seront majoritairement sous-traités : leur réalisation très complexe demandait probablement des ressources peu disponibles dans un atelier dédié à la facture d'orgue. Il a été fait usage, le plus possible, d'éléments rapportés (et non pas de sculptures dans la masse) : voir les curieux culots, ainsi que les panneaux. Trois tourelles prismatiques (demi-hexagone), la plus grande au centre, entourent deux groupes de deux plate-faces, selon une disposition retombante, en pyramide. La tourelle centrale est dépourvue de claires-voies. Autre originalité : il y a un petit toit au-dessus de la pédale.

Caractéristiques instrumentales

Composition, 1986
Clavier, 54 n. (C-f''')
(c-f''')
C-Fis posté dans le buffet ; G-cis en montre
C-H conduits dans le Bourdon
C-cis en montre
(c'-f''')
(C-h)
(c-f''')
Pédale, 18 n. (C-f)
Bois
Bois
Bois
Pieds en fruitier, pavillons en étain
[RLopes] [ITOA]
Console:
La console en fenêtre, avec, en bas à droite,
                    son porte-bougie pivotant.La console en fenêtre, avec, en bas à droite, son porte-bougie pivotant.

Console en fenêtre. Tirage des jeux par tirants de section carrée à pommeaux à porcelaines. Nom des jeux écrit en noir pour le manuel, et en vert pour la pédale. Clavier à naturelles blanches plaquées d'os et feintes en ébène. En bas à droite de la console se trouve un porte-bougies pivotant. Feintes du pédalier à bec. Pas de plaque d'adresse.

Ordre et orthographe des tirants :


Montre
8
Salicional
8
Bourdon
8
Nazard
Trompette
Basse
Flûte
8
Flûte
4
Prestant
4
Cornet
Bourdon
16
Flûte
à cheminée
Doublette
Trompette
Dessus
Bourdon
16
Trombonne
Transmission:
Le revers de la console : la disposition et
                    les techniques sont celles de l'orgue "classique" :touches axées en queue,
                    vergettes et abrégé. Pour le tirage des jeux, sabres et pilotes
                    octogonaux.Seule exception : le mécanisme pivotant de fermeture des tampons
                    de laye.Le revers de la console : la disposition et les techniques sont celles de l'orgue "classique" :
touches axées en queue, vergettes et abrégé. Pour le tirage des jeux, sabres et pilotes octogonaux.
Seule exception : le mécanisme pivotant de fermeture des tampons de laye.

Mécanique suspendue (pédale avec équerres).

Sommiers: à gravures, en chêne, d'origine. Deux sommiers diatoniques pour le manuel, basses au centre, octave grave à soupapes doubles (C-H). Un sommier diatonique pour la pédale, basses au centre, C-A à soupapes doubles.
Soufflerie: Un soufflet à plis compensés dans le soubassement, juste derrière la console. Pompe à main sur le côté Cis.
Tuyauterie: Diapason : La 440 Hz. Tempérament : égal.

Références Sources et bibliographie :

Carte Localisation :

© 1999-2013. Tous droits réservés, textes et illustrations, qui restent la propriété des auteurs. Si vous recopiez des éléments ou des photos de cette page (pour des articles, plaquettes, sites internet, etc...) merci de bien vouloir demander l'autorisation et citer vos sources (y-compris cette page!). D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs. Les données ici présentées peuvent contenir des erreurs. N'en faire aucune utilisation pouvant porter à conséquence.
Immatriculation de l'orgue actuel : F680290001P03
Pour l'intégrer à des plaquettes ou des affichettes, et donner accès à cette page, vous pouvez imprimer l'image suivante (cliquer pour en obtenir de version grand-format) :
Code-barre pour téléphone
								portable