> Accueil du site
Les orgues de la région de Bouxwiller
Obermodern, église protestante
1917 degr > Dégâts
vers 1930 ? tran > Transformation
Partie instrumentale classée Monument Historique, 06/08/1987.
Obermodern, l'orgue Stiehr Toutes les photos de la
        page sont de Christian Klipfel, 2/5/2010.Obermodern, l'orgue Stiehr
Toutes les photos de la page sont de Christian Klipfel, 2/5/2010.

L'église protestante d'Obermodern-Zutzendorf remonte pour partie au 15 ème siècle, même si son aspect actuel date de 1843. Elle abrite un orgue Stiehr-Mockers dont la silhouette est particulière. Il date de 1857, et il est pratiquement resté authentique. La console, en particulier, est totalement d'origine (même les étiquettes).

---
L'orgue Louis Geib,
1819
---

Historique

Le premier orgue d'Obermodern a été construit par Louis Geib en 1819. L'instrument était doté de trois tourelles, à la fois au grand-orgue et au positif. Il fut remonté en 1843 dans l'édifice agrandi, mais se révéla alors insuffisant pour la nouvelle nef. [IHOA]

Le petit orgue Geib fut déménagé en 1857 à l'église protestante de Furchhausen, où il fut remplacé en 1908 par l'opus 490 des frères Link. [IHOA]

---
L'orgue Stiehr-Mockers,
1857 (instrument actuel)
---

Historique

Inauguré le 03/05/1857, l'orgue Stiehr-Mockers dispose d'une partie instrumentale caractéristique de son esthétique (dite "de transition" entre l'époque classique et le romantisme naissant), mais d'un buffet plus original. [IHOA] [HOIE] [PMSSTIEHR]

La composition est inspirée de l'orgue que construisit la maison Stiehr 7 ans auparavant dans la localité voisine de Neuwiller-lès-Saverne:

L'orgue d'Obermodern inspirera celui de Schillersdorf, sur la page duquel on trouvera un table comparatif des compositions.

En sa séance du 02/05/1857, soit la veille de l'inauguration, le conseil presbytéral d'Obermodern et Schalkendorf se montre satisfait de la composition, sauf sur un détail : "[...]Que la composition des registres ne laisse rien à désirer; mais qu'après l'acte passé, des voix nombreuses ont manifesté le voeu de voir compléter l'ensemble du jeu d'orgue par le registre nommé "Voix humaine". Que ce registre peut contribuer beaucoup à l'édification des fidèles, mais que le budget communal, ayant déjà fait son possible, ne pourrait plus faire face aux dépenses pour ce registre, qui est évalué par M. Stiehr [...] à 300 fr. [...] Arrête : un crédit de 300 fr. est voté." [PMSSTIEHR]

La maison Stiehr préférait enrichir les jeux de fonds plutôt que de construire des anches de détail. Leurs Voix humaines ne tentaient sûrement même pas de rivaliser avec celles, célèbres de leurs concurrents Haut-Rhinois, les Callinet. Mais Obermodern eut sa Voix humaine : tardivement, et, on le verra, pas pour très longtemps.

Comme la plupart des orgues Stiehr, celui d'Obermodern a fait preuve d'une excellente qualité et fiabilité. Il fut entretenu par Louis Mockers en 1885 et 1907. [IHOA] [PMSSTIEHR]

Dans l'orgue, on trouve une inscription "F. NORTH 1916." [Palissy]

Les tuyaux de façade ne sont pas d'origine. Ils ont d'évidence été réquisitionnés en 1917, mais on ne sait pas qui les a remplacés (mieux qu'à l'habitude de l'époque qui voulait que l'on se serve de zinc : l'actuelle façade est en étain). [ITOA]

Il y eut quand même une intervention (peut-être à l'occasion du remplacement de la façade, vers 1930 ?), consistant en deux changements de jeux. Le Cromorne du positif a été remplacé par une Unda-maris (en zinc ; curieuse amélioration consistant à remplacer une chose par une autre faisant à peine le tiers de sa valeur...). L'autre modification concerne la tant désirée Voix Humaine, qui ne devait plus édifier personne, car elle fut remplacée par un inutile Gemshorn 4'. [ITOA]

L'orgue a été relevé en 1997 par Gaston Kern. [IHOA]

Le buffet

Le buffet rocaille, en chêne, a été conçu pour dégager la rosace. La tourelle centrale, en arc, caractérise son dessin tout à fait original. Au positif, trois arcs sur la grand plate-face centrale y font écho. Ces arcs, présentant juste une amorce de pilastre, étaient déjà présents à Neuwiller-lès-Saverne. Les tourelles sont rondes, et non plates comme dans les buffets plus habituels de Stiehr à cette époque. Les ornements sont constitués de rinceaux, et de jouées symétriques (ceci est habituel chez Stiehr). Pas de couronnements, en raison d'une hauteur sous plafond insuffisante. Le plafond au-dessus de l'orgue est surélevé, en forme d'arc, et forme une sorte de tunnel qui conduit à la rosace. La ligne des bouches est horizontale sur les deux buffets (mais on ne peut être sûr que c'était la disposition originale). A l'origine, deux portes, situées de part et d'autre de la console, entre le grand buffet et celui du positif, permettaient probablement à l'organiste d'échapper aux importuns et aux changements de programme de dernière minute (et d'éviter le passage derrière lui?). [ITOA]

Caractéristiques instrumentales

Composition, 1986
Positif de dos, 54 n. (C-f''')
Conique
Cylindrique
(c-f''')
Pas d'origine, remplace un Cromorne
(C-c')
(cs'-f''')
Grand-Orgue, 54 n. (C-f''')
(G-f''')
Dessus en érable
(c'-f''')
1'1/3
Pas d'origine, remplace la Voix humaine.
tirant
Pédale, 18 n. (C-f')
[ITOA]
Console:
La console est entièrement authentique.La console est entièrement authentique.

Console en fenêtre à claviers blancs, tirants de section carrée à pommeaux tournés noirs. Petit pédalier sans becs. Le tout est d'origine, y compris les étiquettes.

Deux pédales (cuillers) de combinaison en fer forgé, situées à droite du pédalier, permettent d'appeler ou de retirer:

  • - la Fourniture et le grand Cornet du grand-orgue
  • - l'Ophicléide, le Trombone et le Clairon de pédale.

Transmission: Mécanique suspendue, Sommiers à gravures, d'origine.
Sommiers: Sommiers à gravures, d'origine. [ITOA]

Références Sources et bibliographie :

Carte Localisation :

© 1999-2014. Tous droits réservés, textes et illustrations, qui restent la propriété des auteurs. Si vous recopiez des éléments ou des photos de cette page (pour des articles, plaquettes, sites internet, etc...) merci de bien vouloir demander l'autorisation et citer vos sources (y-compris cette page!). D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs. Les données ici présentées peuvent contenir des erreurs. N'en faire aucune utilisation pouvant porter à conséquence.
Immatriculation de l'orgue actuel : F670926001P02
Pour l'intégrer à des plaquettes ou des affichettes, et donner accès à cette page, vous pouvez imprimer l'image suivante (cliquer pour en obtenir de version grand-format) :
Code-barre pour téléphone
                                portable