> Accueil du site
Les orgues de la région de Marckolsheim
Saasenheim, St-Jean-Baptiste
1792 misc >
1917 degr > Dégâts
Partie instrumentale classée Monument Historique, 16/12/1997.
Buffet classé Monument Historique, 04/02/1991.
Saasenheim, l'orgue Bergäntzel.Toutes les photos de
        la page, sauf celle d'avant la restauration, sont de Roland Lopes, 28/07/2012.Saasenheim, l'orgue Bergäntzel.
Toutes les photos de la page, sauf celle d'avant la restauration, sont de Roland Lopes, 28/07/2012.

L'église St-Jean-Baptiste de Saasenheim remonte pour partie au 18 ème (nef). Son mobilier contient des éléments encore plus anciens, et l'orgue est idéalement adapté à l'édifice, puisqu'il date de 1777. Récemment restauré dans son état d'origine, il constitue, avec les instruments de Wettolsheim et Landser le trio des orgues les mieux préservés de Martin Bergäntzel, d'Ammerschwihr.

---
---

Historique

Martin Bergäntzel livra à Saasenheim ("Niedersaassen" à l'époque, comme en parle Silbermann), en 1777, un orgue "construit à Ammerschwihr en 1776". [IHOA] [HOIE] [ITOA] [PMSBERGANTZEL] [ArchSilb]

Il s'agit donc d'un des premiers orgues - et même probablement du premier - construits par Bergäntzel. Silbermann cite aussi Biltzheim ("à une heure de Rouffach") comme faisant partie de ses premières oeuvres. Le devis fut signé le 15/07/1776, et prévoyait la composition suivante :

Le second rang du Sifflet (plutôt original) ne fut finalement pas réalisé, mais il est fort probable qu'il y ait eu une Trompette de pédale et un Cromorne manuel coupé en basse+dessus. De plus, c'est évidemment une Montre en 4' qui fut réalisée. La "Montre" 8' projetée fut remplacée par une Flûte (commençant au deuxième Fa).

En 1792, le buffet fut mis en peinture, en accord avec le reste du mobilier de l'édifice, par le doreur Riesterer. [ITOA] [PMSBERGANTZEL]

Il y eut une réparation et une transformation, menées par Charles Wetzel, en octobre 1868. [IHOA] [HOIE] [ITOA] [PMSRHW]

Outre les évidents travaux de soufflerie et le vernissage du buffet, Wetzel remplaça le clavier, remplaça la Trompette de pédale, le Nasard par un Salicional 8', la Tierce par un Salicional 4' ("Jeu céleste 4'") et le Cromorne par ue Flûte traverse (du coup elle aussi coupée en basse+dessus).

Composition, Après 1868
Clavier, 51 n. (C-d''')
Wetzel, 1868
Wetzel, 1868 ; octave grave bouchée
Wetzel, 1868
Wetzel, 1868 ; conique
Pédale, 13 n. (C-c)
Bois
Wetzel, 1868
[HOIE] [ITOA]

Les tuyaux de façade ont été réquisitionnés par les autorités allemandes en mars 1917. [PMSBERGANTZEL]

La façade fut ensuite remplacée par des rondins peints.

En juillet 1935, c'est Edgard Wetzel qui répara l'instrument, probablement sans trop le modifier. (Peut-être est-ce lui qui retira le rang de Tierce du Cornet ?). Il posa un ventilateur électrique. [IHOA] [ITOA] [PMSRHW]

En 1986, l'inventaire des orgues d'Alsace trouva l'instrument avec la composition laissée par Wetzel, mais avec le Cornet à 4 rangs, sans le fameux Sifflet (chape vide), et la façade toujours pas remplacée...

Une vue de l'orgue avant sa restauration
                    (25/06/2000).Les ornements étaient encore dorés.On distingue le
                    positif provisoire qui avait été installé à la tribune.Les éléments de
                    soufflerie n'étaient pas logés en haut à gauche du buffet.La façade était
                    postiche, avec une hauteur et une ligne des bouches complètement
                    fantaisiste.Une vue de l'orgue avant sa restauration (25/06/2000).
Les ornements étaient encore dorés.
On distingue le positif provisoire qui avait été installé à la tribune.
Les éléments de soufflerie n'étaient pas logés en haut à gauche du buffet.
La façade était postiche, avec une hauteur et une ligne des bouches complètement fantaisiste.

En 2006, l'instrument a été restauré dans son état de 1777 par Richard Dott. [NLombard]

Les travaux ont eu lieu de septembre 2005 à août 2006, et consistèrent en une restauration scrupuleuse dans l'état d'origine. Les éléments du 18 ème étaient nombreux : les deux Bourdons 8', les Flûtes 8' et 4', le Prestant de pédale, la Fourniture et le Cornet (à l'exception du rang de Tierce), tout comme la partie "sur le vent" (i.e. les tuyaux non postés, directement sur le sommier, ou encore "pas en façade") de la Montre et de la Doublette. La façade (constituant une partie de la Montre 4' et de la Doublette), qui était toujours muette en 2005 (depuis 1017) a été reconstituée sur le modèle de celle de Wettolsheim (1790). Pour le Nasard, c'est Landser (1789) et Wettolsheim qui servirent de modèle. Enfin, le Cromorne a été réalisé comme celui de Louis Dubois à Bossendorf (1761) (les factures de Dubois et de Bergäntzel sont extrêmement proches, Martin Bergäntzel - à l'origine ébéniste de formation - appliquant à la lettre l'enseignement de Dubois ; tant est si bien que l'attribution d'éléments à l'un ou l'autre peut souvent être sujette à caution). Les deux tremblants ont aussi été restaurés sur le modèle de ceux de Dubois.
La cible de la restauration étant 1777, le buffet a été décapé : il n'y avait pas de dorures à l'origine.

L'inauguration a eu lieu le 15/10/2006, avec Bernard Chalté (Ebersmunster) et Rémy Welseringer aux claviers. [NLombard] [JJSimler] [Caecilia]

Le buffet

Le buffet est directement issu de la tradition Dubois/Besançon, avec ses plates-faces ondulées dans leur extrémité supérieure grâce à une sculpture qui joue à la fois le rôle claire-voie (masquer le haut de la plate face et la terminaison des tuyaux) et rinceau (adoucir l'angle droit entrant) ; c'était le domaine d'excellence de Martin Bergäntzel, et ce qui provoqua la rencontre des deux artisans, à Ammerschwihr. Cette rencontre fut déterminante pour le monde de l'Orgue alsacien.
Trois tourelles à entablements, la petite au centre. L'ornementation est complète, avec claires-voies, jouées et couronnements (trophées et bouquet). Le culot de la tourelle centrale, comme souvent, est l'occasion de faire preuve d'originalité, ici avec un grand motif végétal. Les culots latéraux sont doubles, et figurent un petit écusson.

Caractéristiques instrumentales

Composition, 2012
Clavier, 51 n. (C-d''')
(f-d''')
C bouché ; Cis-f' en Montre
Tierce ancienne
C c c' c''
1' 2' 2'2/3 4'
2/3' 1'1/3 2' 2'2/3
1/2' 1' 1'1/3 2'
(C-h)
(c'-d''')
Pédale, 13 n. (C-c)
[RLopes]
Console:
La console en fenêtre.La console en fenêtre.

Console en fenêtre frontale, d'origine, sauf le clavier (Wetzel). Tirants de jeux de section carrée à pommeaux tournés placés de part et d'autre de la fenêtre. Etiquettes neuves.

Ordre et orthographe des étiquettes à la console :


❍ Doublette
❍ Nazard
❍ Flûtte 4
pieds
❍ Tierce
❍ Sifflet
❍ Cromorne
basses
❍ Prestant
Pédale
Trompette
Pédale ❍
Prestant ❍
Cornet ❍
Flûtte 8'
pieds ❍
Bourdon ❍
Fourniture ❍
Cromorne
dessus ❍
Tremblement
doux ❍
Tremblement
fort ❍
❍ Bourdon
Pédale
Transmission:
Une vue du revers de la console, avec le grand
                    abrégé au centre, et le tirage des jeux sur les côtés.Une vue du revers de la console, avec le grand abrégé au centre, et le tirage des jeux sur les côtés.

Mécanique suspendue directe pour le manuel, à équerres pour la pédale.

Sommiers: à gravures, d'origine.
Soufflerie: deux cunéiformes (2006), gonflés par le moteur ou gonflables par des pieds.
Tuyauterie:
La tuyauterie du grand-orgue, avec en
                    particulier le grand dessus de Cornet à 5 rangs, "posté" en hauteur : c'est la
                    "star" de l'instrument.La tuyauterie du grand-orgue, avec en particulier le grand dessus de Cornet à 5 rangs, "posté" en hauteur : c'est la "star" de l'instrument.

Diapason : La=404 Hz (sic).

Références Sources et bibliographie :

Carte Localisation :

© 1999-2014. Tous droits réservés, textes et illustrations, qui restent la propriété des auteurs. Si vous recopiez des éléments ou des photos de cette page (pour des articles, plaquettes, sites internet, etc...) merci de bien vouloir demander l'autorisation et citer vos sources (y-compris cette page!). D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs. Les données ici présentées peuvent contenir des erreurs. N'en faire aucune utilisation pouvant porter à conséquence.
Immatriculation de l'orgue actuel : F670422001P01
Pour l'intégrer à des plaquettes ou des affichettes, et donner accès à cette page, vous pouvez imprimer l'image suivante (cliquer pour en obtenir de version grand-format) :
Code-barre pour téléphone
                                portable