Accueil
Jeux
Architecture
Esthetiques
Facteurs
Avant18
Bergantzel
Dubois
Herbute
Moeller
Rinckenbach
Silbermann
Stiehr
Waltrin
Repertoire
Haut-Rhin
  Hirsingue
Bas-Rhin
Credits
An2000
An2001
~ Les orgues de la région de Hirsingue ~

Seppois-le-Haut, St Hubert
Frédéric HAERPFER, 1929


Avant... HAERPFER Après...

Composition, 2002
Grand-orgue
56 notes
Récit expressif
56 notes
Pédale
30 notes
Bourdon 16' Montre-viole 8' Contrebasse 16'
Montre 8' Flûte harmonique 8' Soubasse 16'
Bourdon 8' Aéoline 8' Flûte 8'
Salicional 8' Voix céleste 8' I/P
Gambe 8' Flûte octaviante 4' II/P
Octave 4' Nasard 2'2/3  
Flûte pastorale 4' Octavin 2'  
Doublette 2' Trompette harmonique 8'  
Plein-jeu (2'2/3) II/II (4')  
II/I (16', 8', 4')    

     Cet orgue de Frédéric HARPFER, posé en 1929 remplace l'instrument de Valentin RINKENBACH, 1849 qui a été détruit (avec l'église et pratiquement tout le village) en 1916.

L'orgue Rinkenbach devait avoir la Composition suivante :

     Contrairement à son contemporain de Muhlbach-près-Munster, cet instrument dispose d'une classique Console indépendante (dirigée vers l'orgue). Mais il y a ici un Positif de dos (évidemment postiche). La Composition est aussi un peu plus fournie, puisqu'il y a un Salicional au Grand-orgue et une Gambe de 16 pieds à la Pédale. Le Récit est pensé autrement. Cette Composition est une légère évolution de celle qui fut réalisée à Westhofen, St-Martin, en 1924.

L'instrument a été réparé par la Maison SCHWENKEDEL en 1954.

Hubert BRAYE, de Mortzwiller, a procédé à un Relevage en 2002. Le remplacement du moteur, pourtant nécessaire, n'a pas été possible au cours de cette tranche de travaux.

L'orgue a été béni à l'occasion la fête patronale 2002.

Transmission : pneumatique (Console indépendante dos à la nef).
Il y a quatre Combinaisons fixes (Piano, Mezzo Forte, Forte, Tutti) et une Combinaison libre. Il y a aussi une pédale de Crescendo, un Appel du Grand-orgue, et un Trémolo agissant sur les deux Manuels. Comme à Muhlbach , les Jeux sont appelés par tirants ronds.
La façade, en étain, est d'origine.

Sources :

  • Remerciements à Mathieu FREYBURGER
  • "A propos d'orgue..." journal de l'AORM, 09/2002-02/2003
  • M. BARTH, "Elsass, 'Das Land der Orgeln' im 19. Jahrhundert", AEA XV (1965-66)
  • P. MEYER-SIAT "Rinkenbach, Hérisé, Wetzel" ISTRA, 1979

Si vous recopiez des éléments de cette page pour des articles, plaquettes ou pages Web, citez vos sources. D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs.
Dernière mise à jour : 06/04/2003 09:42:22

F680306001P02