> Accueil du site
Les orgues de la région de Ste-Marie-aux-Mines
Ste-Marie-aux-Mines, Ste-Madeleine
1917 degr > Dégâts
Sainte-Marie-aux-Mines, le 16/09/2011.Sainte-Marie-aux-Mines, le 16/09/2011.

La localité de Ste-Marie-aux-Mines est particulièrement riche en orgues. La "star" de ce patrimoine exceptionnel est l'opus 6 de Martin Rinckenbach (totalement authentique), à l'église St-Louis. Dans l'église Luthérienne des Chaînes on trouve un orgue Joseph Callinet de 1847. Au temple réformé il y avait aussi un orgue Joseph Callinet de 1847, mais l'instrument est aujourd'hui démonté. La Madeleine est également dotée d'un orgue Callinet, de 1849, qui a bénéficié de deux campagnes de travaux, menées par Richard Dott : l'une en 1994, et l'autre en 2013. Il a retrouvé des sommiers et une transmissions cohérents avec son état d'origine, bien que la composition soit en grande partie celle laissée par Muhleisen en 1948.

---
L'orgue Johann Peter Toussaint,
1757
---

Historique

Le premier orgue du lieu a été placé (dans l'ancien édifice) en 1757 (ou 1777, selon les sources) par Johann Peter Toussaint, de Westhoffen. [IHOA] [Barth]

---
L'orgue Joseph Rabiny,
1787
---

Historique

En 1787, Joseph Rabiny posa un orgue neuf. [IHOA] [Barth]

Il y eut une réparation en 1811, par Grégoire Rabiny. Comme il est précisé "d'Epinal", il s'agit de Grégoire II (1766-1837), le fils de Joseph, et non son (demi) frère. [IHOA] [Barth]

En 1851, Joseph Callinet déménagea l'instrument à Faucogney-et-la-Mer (70). L'instrument y a été classé en 1976. [IHOA]

A moins que ne fut découverte une source supplémentaire, c'est a priori bien Joseph, et non Claude-Ignace Callinet (comme on le lit parfois) qui effectua ce déménagement. Connaissant les habitudes de Joseph Callinet, pour qui "déménagement" par ses soins signifiait engagement de sa part, et vu la distance, il est probable qu'il ait procédé à une quasi reconstruction l'instrument avant d'être satisfait.

---
L'orgue Joseph Callinet,
1849 (instrument actuel)
---

Historique

En 1849, Joseph Callinet posa un orgue neuf d'une trentaine de jeux (selon que l'on compte pour 2 ou pour 1 un jeu coupé en basse et dessus) dans l'église rebâtie. Ni le devis, ni le marché, ni le procès-verbal de réception n'ont été retrouvés. On ignore donc la composition d'origine, et même la date exacte d'achèvement de l'instrument. On sait par contre que l'orgue a été chargé à Rouffach le 21/05/1849 : il a donc été monté au cours de l'été. Il est de plus établi qu'il manquait l'octave grave du récit. [IHOA] [PMSCALL] [ITOA]

On a pu lire qu'il s'agit du "dernier" Joseph Callinet. En fait, ce facteur a construit presque une dizaine d'orgues après celui-ci, avant de tomber malade. On peut, par exemple, citer Urbès (1850) ou Rimbach-près-Masevaux (1851).

En 1904, l'instrument a été transformé par Martin et Joseph Rinckenbach. [IHOA] [ITOA]

De plus, la traction a été rendue pneumatique, mais en conservant les sommiers à gravures partout sauf au récit (qui était incomplet à l'origine), et aussi la console en fenêtre d'origine. Des éléments de cette console (claviers) ont été remplacés (mais pas les tirants de jeux). Malgré quelques entailles aux principaux, l'orgue n'a pas subi de ré-harmonisation poussée. Le diapason n'a pas été modifié (La 440 Hz à l'origine). [RLopes] [Caecilia]

Les tuyaux de façade ont été réquisitionnés par les autorités en mai 1917. [IHOA]

L'instrument a été réparé en 1932. [IHOA]

De 1948 date une importante transformation, menée par Ernest Muhleisen. L'instrument avait alors 3 manuels et 33 jeux. A l'époque, il était considéré comme un orgue neuf. [IHOA] [Caecilia] [ITOA]

[RLopes]

Voici la composition lors de l'inventaire de 1986 :

[ITOA]

En 1994, eut lieu le re-mécanisation de la traction, ainsi qu'une première tranche de relevage de l'orgue, par Richard Dott. Le récit est repassé à 42 notes (étendue d'origine) par suppression de l'octave grave et construction de nouveaux sommiers. Les claviers ont été remplacés, et le pédalier (de Rinckenbach) conservé. L'inauguration eut lieu le 02/10/1994. [IHOA]

La seconde tranche de relevage (incluant des travaux sur les sommiers d'origine) a eu lieu en 2013, à nouveau menée par Richard Dott. Une façade neuve, en étain, a été posée. [SteMarieMinesmadeleine2013]

L'inauguration eut lieu le 08/09/2013, avec une présentation technique et musicale assurée par Richard Dott et Robert Pfrimmer, puis un récital de Marc Baumann (Strasbourg, cathédrale) : J.S. Bach (BWV 592 et 208), G.F. Haendel, L.J.A Lefébure-Wely (la Marche en Do M), L. Boëllmann (la Prière à Notre-Dame), et trois pièces de A.P.F. Boëly : Andante en Sol M, choral "Bin ich gleich von dir gewichen", et bien sûr... la Fantaisie et fugue en Si b ! [SteMarieMinesmadeleine2013]

Caractéristiques instrumentales

Composition, 2013
Positif de dos, 54 n. (C-f''')
Muhleisen
Muhleisen
Grand-orgue, 54 n. (C-f''')
Callinet
Callinet
Rinckenbach
Callinet
En partie tuyaux de la Gambe de Callinet modifiés
Callinet
Callinet
3 rgs à l'origine
C c' cis'' c'''
1/2' 1' 1'1/3 2'
1' 1'1/3 2' 2'
1'1/3 2' 2'2/3 2'2/3
2' 2'2/3 4' 4'
Principalement de Callinet
Callinet
Tiroir
Récit, 42 n. (c-f''')
Principalement de Callinet
Callinet
Principalement de Callinet
Pédale, 27 n. (C-d')
Muhleisen
Callinet
Violoncelle recoupé en 1948
Callinet
Callinet
[SteMarieMinesmadeleine2013] [RLopes] [ITOA]
Transmission: mécanique (1994).
Sommiers: à gravures, d'origine (1849), sauf au récit (1994).

Références Sources et bibliographie :

Carte Localisation :

© 1999-2017. Tous droits réservés, textes et illustrations, qui restent la propriété des auteurs. Si vous recopiez des éléments ou des photos de cette page (pour des articles, plaquettes, sites internet, etc...) merci de bien vouloir demander l'autorisation et citer vos sources (y-compris cette page!). D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs. Les données ici présentées peuvent contenir des erreurs. N'en faire aucune utilisation pouvant porter à conséquence.
Immatriculation de l'orgue actuel : F680298001P03
Pour l'intégrer à des plaquettes ou des affichettes, et donner accès à cette page, vous pouvez imprimer l'image suivante (cliquer pour en obtenir de version grand-format) :
Code-barre pour téléphone
                                portable