Accueil
Candide
Jeux
Architecture
Esthetiques
Facteurs
Avant18
Bergantzel
Callinet
Dubois
Herbute
Moeller
Rinckenbach
Silbermann
Stiehr
Waltrin
Repertoire
Bas-Rhin
  Strasbourg
Haut-Rhin
Credits
An2000
An2001
Photo
~ Les orgues de la région de Strasbourg ~

La Meinau, Eglise protestante
Georges Frédéric WALTHER, 2002


Avant... MUHLEISEN Après...

Composition, 2002
Grand-Orgue
54 notes
Positif intérieur
54 notes
Pédale
30 notes
Bourdon 8' Bourdon 8' (G.O.) Soubasse 16'
Montre 4' Flûte 4' I/P
Doublette 2' Nasard 2'2/3  
Quinte 1'1/3 Tierce 1'3/5  

     Certains éléments de cet orgue proviennent de l'église du Sacré-Coeur de la Montagne-Verte. Il fut reconstruit par la Maison MUHLEISEN en 2002.


L'orgue de l'église protestante de la Meinau (2003), avec ses Claires-voies.
Photo Alexis PLATZ.

     C'est en 1967 que l'instrument primitif fut déménagé de la Montagne-Verte à la Meinau. On ne saura sans doute jamais d'où il venait, mais c'était en 1950 un orgue privé, probablement construit par Henri VONDRASEK, ou par un facteur ayant récupéré du matériel Vondrasek ou Heinrich KOULEN.

Tous les Jeux étaient placés sur un seul Manuel de 54 notes (une sorte de Positif), et constituaient un Cornet décomposé de 6 rangs (Bourdon 8', Montre 4', Nasard 2'2/3, Quarte de nasard 2', Tierce 1'3/5, Larigot 1'1/3). Un deuxième Manuel, électrique, était prévu pour une extension extérieure à l'orgue. La Pédale, de 27 notes, avec une seule Soubasse 16', était à Traction électropneumatique, avec une Tirasse I/P mécanique.

L'instrument a été racheté par la paroisse protestante de la Meinau en Mai 1967 (expert Jean-Daniel WEBER). En 1980, la chapelle fêta en effet ses 25 ans. On décida de déplacer l'orgue de la tribune vers le choeur.

     La Maison Muhleisen effectua le transfert en 1980, et l'opération fut complétée par une révision de la mécanique des claviers (très usée ; regranissage des Crapaudines et des crochets). Le Buffet fut décapé, et le moteur insonorisé.
A cette occasion, une rehausse du Buffet fut construite, ainsi qu'un Buffet pour la Soubasse 16’, à l’arrière de l'instrument. Un projet d’agrandissement à 2 claviers était discuté dès cette époque, à plusieurs reprises.

     Ce ne fut finalement qu'en 2002, que l'orgue a été reconstruit par la Maison Muhleisen :

  • Sommier neuf, à Gravures intercalées.
  • Console neuve sur la base d’un bloc de claviers de Franz KRIESS (anciennement à Bilwisheim).
  • Mécanique des notes et des Registres neuves.
  • Modifications du Buffet : charpente neuve + panneau arrière neuf (le Buffet était ouvert auparavant). Adjonction de Claires-voies.
  • Nouveaux postages.
  • Une Flûte 4', provenant des stocks Muhleisen, fut ajoutée. Le Larigot fut aussi remplacé par une Quinte 1'1/3 plus "principalisante" et mieux adaptée à la constitution d'un Plein-jeu. Les Jeux existants ont été répartis sur les deux claviers.

     Les deux tirants de l'Accouplement II/I et de la Tirasse Positif (II/I, I/P et II/P étaient prévus en 1960) ont été repris pour commander le Bourdon 8' et la Flûte 4'. L'orgue a été inauguré par Jérôme CANDUSSO.

Voici l'ordre des tirants à la Console :
Tirasse, Bourdon 16, Bourdon 8, Montre 4, Doublette 2, Quinte 1'1/3, Bourdon 8, Flûte 4, Nasard, Tierce.

Transmission : mécanique à Balanciers, mais Pédale électrique (Console frontale encastrée), Sommiers à Gravures.
Il n'y a pas d'Accouplement, ni de Tirasse Positif.

Sources :

  • Remerciements à Georges Frédéric WALTHER.
  • Remerciements à Alexis PLATZ.

Si vous recopiez des éléments de cette page pour des articles, plaquettes ou pages Web, citez vos sources. D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs.
Dernière mise à jour : 08/06/2008 14:32:39

F670482050P01