> Accueil du site
Les orgues de la région de Strasbourg
Neudorf, foyer protestant
vers 1990 deme > Démontage
Dessin, par Curt Schwenkedel, de l'orgue de la salle des fêtes du foyer.Archives Schwenkedel, numérisations réalisées par Alexis Platz.Dessin, par Curt Schwenkedel, de l'orgue de la salle des fêtes du foyer.
Archives Schwenkedel, numérisations réalisées par Alexis Platz.

Le foyer protestant de Neudorf, situé 23 rue du Lazaret, a été construit en 1909, et fut agrandi par la suite. S'il a été doté d'un orgue au cours de son histoire, c'est parce qu'il a servi de lieu de culte après la seconde guerre mondiale et jusqu'en 1962. En effet, le 6 septembre 1943, l'église protestante de Neudorf a été détruite par bombardement. Le culte prit place dans la grande salle du foyer, où l'on construisit une tribune en 1947, dans le but de recevoir un orgue.

---
---

Historique

Le foyer, en tant qu'institution avait déjà été doté d'un orgue, vers 1871, alors qu'il était situé 8, rue du Fossé des Treize, et appelé "Evangelisches Vereinshaus". Ce sont les frères Wetzel qui avaient fourni un petit instrument sans pédale séparée. [IHOA]

Cet orgue devait être très voisin de celui qui se trouve aujourd'hui à Thal-Drulingen, que les frères Wetzel avaient construit en 1869 pour l'ancien temple réformé de Sarrebourg (57), mais avec une seconde Flûte 4' à la place du Nasard.

On sait que l'instrument existait encore en 1917 :

Composition, 1917
Manuel
Pédale, 13 n. (C-c)
I/P
Permanente
[IHOA]

---
---

Historique

En 1947, Curt Schwenkedel posa l'opus 89 de la maison de Strasbourg-Koenigshoffen sur la nouvelle tribune de l'édifice du 23 rue du Lazaret. [IHOA] [ASchwenkedel]

Le dossier des archives Schwenkedel concernant cet instrument commence par la composition (dactylographiée) de l'orgue détruit en 1943 dans l'église protestante de Neudorf (II/P 26j). [ASchwenkedel]

L'instrument, à l'origine un Wetzel de 22 jeux, reçu le 12/06/1885, avait été reconstruit par Haerpfer en 1930. [PMSRHW]

Schwenkedel donne la composition de l'orgue projeté (celle qui a été réalisée, avec un Nasard et une Tierce au récit). Il est précisé que les accouplements et tirasses seront commandés à la fois par pédales et par boutons, et que la Flûte 4' du récit sera harmonique. Vient ensuite un dessin au fusain bleu, montrant une élévation de l'orgue projeté, signé par Curt Schwenkedel, et daté de février 1946. [ASchwenkedel]

Il est ensuite question de "l'ancien orgue". D'abord les parties non intégrables dans le nouveau : une partie du réservoir, environ 60 kg d'alliages d'étain, et un sommier à gravures de 6 jeux. On pourrait croire que c'est de l'ancien orgue dont il s'agit (le premier orgue de l'institution, qui aurait été entreposé, et dont les pièces auraient été disponibles). L'ancien orgue Wetzel était censé avoir 7 jeux. Il est ensuite noté les jeux du nouvel orgue qui pourront être réalisés en intégrant des tuyaux de l'ancien orgue : le Bourdon, le Prestant, les Flûtes 8' et 4' et le Salicional manuel (entiers), mais aussi les trois jeux de pédale. Or, le petit Wetzel n'avait pas de pédale indépendante. [ASchwenkedel]

Un descriptif daté du 25/03/1945 donne l'explication : il indique cette fois que du matériel pourra être récupéré de l'orgue "détruit" ("von der zerstörten Orgel in der Evl. Kirche"). C'est donc bien des restes de l'orgue endommagés en 1943 dont il s'agit. Le descriptif redonne la même composition (toujours avec Nasard et Tierce), confirmant que le Bourdon, le Prestant, les Flûtes 8' et 4' le Salicional et les trois jeux de pédale seront récupérés. Mais en donnant plus de précisions, par exemple que le Prestant 4' du nouvel orgue sera doté de tuyaux venant du Principal 8' du second clavier de l'ancien orgue. Il n'y a donc plus de doute : ce n'est pas de l'ancien orgue du foyer dont il s'agit (frères Wetzel, vers 1871, I/0P 7j), mais bien de celui de l'église protestante (Charles Wetzel, 1885, Haerpfer, 1930, II/P 26j). Cette fois, le Basson-Hautbois est considéré comme récupérable. Mais il est précisé qu'une réparation d'ampleur et la réalisation de compléments s'imposent pour réemployer ces tuyaux ("Das Pfeifenwerk aus der alten Orel bedarf einer gründlichen Reparatur da teilweise beschädigt auch fehlen einzelne Pfeifen [...]"). Nasard et Tierce sont écrits à la main, car, on le verra, on avait décidé de prévoir leurs chapes, mais ne ne pas poser les tuyaux. Du point de vue des jeux, les seuls à construire en neuf étaient donc la Montre 8', la Doublette, et la Fourniture 4 rangs 1'1/3. [ASchwenkedel]

Il était aussi question de récupérer les sommiers manuels, et d'en construire un neuf pour la pédale. C'est cohérent : le sommier "non récupérable" de 6 jeux dont il est question plus haut était en fait le sommier de pédale de l'ancien orgue (6 jeux). Un paragraphe concernant la boite expressive a été rayé deux fois au stylo, montrant qu'à un moment, on décida de se passer de l'expression pour le récit. [ASchwenkedel]

Le devis définitif de l'orgue "pour la salle des fêtes évangélique" est daté du 29/06/1946, et c'est la traduction en français du descriptif du 25/03/1945. La remarque sur les travaux à effectuer sur la tuyauterie récupérée devient "Tous les tuyaux de l'ancien orgue devront subir[] une révision et réparation sérieuse et minutieuse, car un grand nombre est fortement endommagé, d'autres disparus [...]". Enfin, il est précisé que "les pièces de l'orgue détruit de l'EGLISE de NEUDORF seront employées, dont voici la nomenclature : 1. Les SOMMIERS (réparation et reconstruction) 2. La SOUFFLERIE 3. Les TUYAUX du RECIT (ce qui est possible d'utiliser) 4. Les TUYAUX DE BOIS (dont l'état le permet.)" Le récit n'était pas expressif, et ses Mutations (Nasard et Tierce) devaient être prévues au sommier et à la console, mais installées ultérieurement. [ASchwenkedel]

En 1986, l'instrument était toujours là, car il figure dans l'Inventaire technique des orgues d'Alsace. [ITOA]

L'orgue a été démonté vers 1990. Ma demande d'information, adressée au foyer, pour savoir si l'orgue a été vendu (et à qui), est restée sans réponse. [?]

Caractéristiques instrumentales

Composition, 1986
Grand-orgue, 56 n. (C-g''')
1947
Du II de l'ancien orgue
Principal 8' du II de l'ancien orgue
1947
1947
Double commande
Récit, 56 n. (C-g''')
Du II de l'ancien orgue ; Haerpfer ?
Du II de l'ancien orgue
Non harmonique ; du II de l'ancien orgue
Waldflöte du II de l'ancien orgue ; Haerpfer ?
Du II de l'ancien orgue
Chape vide
Pour un Nasard 2'2/3
Chape vide
Pour une Tierce 1'3/5
Pédale, 30 n. (C-f')
De l'ancien orgue
De l'ancien orgue
Flûte 4' de ped. de l'ancien orgue ; Haerpfer ?
I/P
Double commande
Double commande
[ASchwenkedel] [ITOA]
Console:

Console indépendante fermée par un rideau coulissant, placée à droite de l'orgue et en avant, perpendiculairement au buffet, et dirigée vers le centre. Tirage des jeux par dominos disposés en ligne au-dessus du second clavier. Claviers blancs. Sept poussoirs disposés sous le premier clavier, pour les combinaisons libres et la commande manuelle des accouplements.

Cette console est du même modèle que celle du couvent des Rédemporistes à Bischoffsheim.

Sommiers: à cônes ; sommiers manuels de l'ancien orgue de l'église protestante de Neudorf (Haerpfer ?).

Références Sources et bibliographie :

Carte Localisation :

© 1999-2017. Tous droits réservés, textes et illustrations, qui restent la propriété des auteurs. Si vous recopiez des éléments ou des photos de cette page (pour des articles, plaquettes, sites internet, etc...) merci de bien vouloir demander l'autorisation et citer vos sources (y-compris cette page!). D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs. Les données ici présentées peuvent contenir des erreurs. N'en faire aucune utilisation pouvant porter à conséquence.
Immatriculation de l'orgue actuel : F670482060P00
Pour l'intégrer à des plaquettes ou des affichettes, et donner accès à cette page, vous pouvez imprimer l'image suivante (cliquer pour en obtenir de version grand-format) :
Code-barre pour téléphone
                                portable