Accueil
Candide
Jeux
Architecture
Esthetiques
Facteurs
Avant18
Bergantzel
Callinet
Dubois
Herbute
Moeller
Rinckenbach
Silbermann
Stiehr
Waltrin
Repertoire
Haut-Rhin
  Ferrette
Bas-Rhin
Credits
An2000
An2001
Photo
~ Les orgues de la région de Ferrette ~

Fislis, St Léger
Georges SCHWENKEDEL, 1947


Avant... SCHWENKEDEL Après...

Composition, 1986
Grand-orgue
56 notes
Récit expressif
56 notes
Pédale
30 notes
Bourdon 16' Bourdon 8' Soubasse 16'
Montre 8' Salicional 8' Basse douce 16'
Bourdon 8' Voix céleste 8' Flûte 4'
Flûte douce 8' Flûte 4' Choralbass 4'
Prestant 4' Quinte 2'2/3 (Conique) Bombarde 16'
Nasard 2'2/3 Flageolet 2' I/P
Doublette 2' Tierce 1'3/5 II/P
Cornet 5 rgs (D) Plein-jeu 4 rgs  
II/I Trompette harmonique 8'  
  Trémolo  

     En 1840, il n'y avait que 300 habitants à Fislis. Cela n'empêcha pas la paroisse de se doter de son premier orgue cette année là : il fut payé par cotisations volontaires, sans subvention, sans aide de la mairie. Il est possible qu'il ait été acheté d'occasion, et qu'il ait été construit par FRANZ vers 1826.

     En 1852, le petit orgue fut revendu à Bréchaumont, car Fislis voulait un orgue encore plus beau, que l'on payerait grâce à un legs, au produit de la vente, et à des souscriptions supplémentaires.
On fit affaire avec Valentin RINKENBACH le 06/01/1853, et l'instrument fut reçu le 07/08/1853.

Les tuyaux de façade ont été réquisitionnés par les autorités allemandes en février 1917.

L'instrument avait deux claviers et Pédale, et sa Composition originelle ne devait pas beaucoup s'écarter de celle que trouva Georges SCHWENKEDEL en 1941 :

Composition, 1941
Grand-orgue
54 notes
Récit expressif
54 notes
Pédale
18 notes
Bourdon 16' Bourdon 8' Bourdon 16'
Montre 8' Salicional 8' Flûte 8'
Bourdon 8' Prestant 4' Flûte 4'
Prestant 4' Flûte à cheminée 4' Trompette 16'
Nasard 2'2/3 ?  
Doublette 2'    
Cornet 5 rgs (D)    
Basson/Hautbois 8'    
Lors de cette visite, Schwenkedel nota que la Soufflerie et les tuyaux d'étain étaient en bon état, mais que les tuyaux en bois de la Pédale (les Fonds) étaient vermoulus.
Les deux claviers partageaient le même Sommier et la Console était latérale, en Fenêtre.

     Ce n'est qu'après la guerre, en 1947, que Schwenkedel réalisa son projet de 1941 consistant à ajouter un Sommier supplémentaire, pour un nouveau Récit, placé à l'arrière de l'instrument. L'opération consista aussi à pneumatiser l'ensemble de la traction, et à "Néo-classiser" l'instrument, en y ajoutant des Jeux aigus et en réharmonisant l'ensemble. Ce travail fut considéré comme l'Opus 93 de Schwenkedel.
Il ne resta plus beaucoup de Rinkenbach après cela.

Transmission : Electro-pneumatique. Sommier à Membranes au Récit (1947), Sommier à Gravures au Grand-orgue et à la Pédale (1853). Sur le Sommier du Grand-orgue (à l'origine commun au Récit et au Grand-orgue), il y a 5 Chapes vides, correspondant aux Jeux transférés sur le nouveau Sommier.
Il y a quatre Combinaisons fixes (Piano, Mezzo Forte, Forte, Tutti), ainsi qu'un Crescendo.

Sources :

  • P. MEYER-SIAT "Rinkenbach, Hérisé, Wetzel" ISTRA, 1979

Si vous recopiez des éléments de cette page pour des articles, plaquettes ou pages Web, citez vos sources. D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs.
Dernière mise à jour : 04/09/2005 14:17:41

F680092001P03