> Accueil du site
Les orgues de la région de Rosheim
Griesheim-près-Molsheim, St-Alexis
1917 degr > Dégâts
Griesheim, le 21/09/2003.Griesheim, le 21/09/2003.

L'édifice actuel (en grès rose) et son orgue Rinckenbach sont contemporains, et idéalement assortis. Un bel exemple des contributions du dernier quart du 19 ème siècle à notre patrimoine.

Il s'agit ici de Griesheim-près-Molsheim (canton de Rosheim). A ne pas confondre avec Griesheim-sur-Souffel (canton de Truchtersheim) où ce trouve un orgue Jean-André Silbermann, 1746.

---
---

Historique

Le premier orgue de Griesheim a été installé en 1840 par Valentin Rinkenbach dans l'ancienne église (au sud-est du village, au-delà du Rosenmeer, là où se situe aujourd'hui la chapelle du cimetière). Le choix du facteur n'était pas étonnant : Valentin était le beau-frère du curé Georges Bernhart, qui officiait à Griesheim depuis 1836. [IHOA] [PMSAM82]

Cet instrument a été démonté en 1884 et repris par Martin Rinckenbach, qui le déménagea à St-Maurice de Wahlbach. [ARueher]

---
---

Historique

L'édifice de style néo-gothique étant meublé par Théophile Klem, il était logique de doter l'orgue neuf d'un buffet du même style. L'esthétique sonore se devait d'être en accord : l'opus 8 de Martin Rinckenbach a été inauguré le 15/05/1884. [PMSAM82]

En effet, il avait été jugé inopportun, après expertise, de faire déplacer l'ancien orgue Rinkenbach dans la nouvelle église "du centre". Des réparations étaient nécessaires, et, de toutes façons, il aurait probablement été trop petit. L'ancien orgue fut repris par Martin Rinckenbach. [PMSAM82]

Les tuyaux de façade ont été réquisitionnés par les autorités allemandes en mai 1917. [PMSAM82]

Ils ont été remplacés par une façade en zinc par Franz Heinrich Kriess en 1922 (bien que le facteur aie proposé des tuyaux d'étain). [PMSAM82]

Malheureusement, Kriess revint en 1935, mais cette fois pour changer la traction de l'instrument (en laissant toutefois les sommiers d'origine). [PMSAM82]

L'orgue a ensuite été électrifié en 1963 par Pierre Lehn, facteur d'orgue semi-professionnel qui est intervenu sur de nombreux orgues des environs de Molsheim. A nouveau, heureusement, les sommiers d'origine ont été conservés. Mais des jeux romantiques ont été supprimés : c'est sûrement Lehn qui plaça le Cornet et le Nasard actuels du Grand-orgue, au détriment des jeux d'origine. Plus grave, le Basson/Hautbois du récit a disparu, et on ne sait même pas quand. Il avait été remplacé par une Gambe (Viola 8') et il n'a toujours pas été reconstitué. [ITOA]

L'instrument eut à souffrir de dégâts d'eau sur le sommier du récit. Mais à quelque chose malheur est bon, puisqu'il fut cette fois confié à Richard Dott, qui effectua les réparations et un relevage complet 1998 (nettoyage, repaussage et traitements, insonorisation du moteur). Les sommiers manuels ont fait l'objet d'un relevage complet en atelier. Une façade neuve, en étain, a été posée. [RDott]

C'est, on l'espère, un premier pas vers une restauration complète, qui nécessiterait la reconstruction de la mécanique et du Basson/Hautbois. L'instrument a été inauguré le 19/04/1998 par Alexandre Frey et Marc Baumann. [Caecilia]

Le buffet

Le buffet, mesurant environ 6m sur 6m, est de style éclectique. Il allie des arcs plein cintre avec des pentes et des ornements résolument néo-gothiques (crochets, palmettes et pilastres). Des éléments rapportés transforment l'arc plein cintre des tourelles en arcs trilobés. Tympans des tourelles ajourés. Les moulures des piliers sont rehaussés de dorures. [Palissy]

Les trois arcs s'épaulant sont un dessin assez original. Encore plus originales sont les têtes de gargouilles placées à l'extrémité des arcs inférieurs :

Griesheim-près-Molsheim : les têtes de
                gargouilles.Griesheim-près-Molsheim : les têtes de gargouilles.

Caractéristiques instrumentales

Console: indépendante, face à la nef.
Transmission: électrique (1963).
Sommiers: A gravures (d'origine mais modifiés pour que les soupapes puissent être tirées par des électro-aimants).

Références Sources et bibliographie :

Carte Localisation :

© 1999-2015. Tous droits réservés, textes et illustrations, qui restent la propriété des auteurs. Si vous recopiez des éléments ou des photos de cette page (pour des articles, plaquettes, sites internet, etc...) merci de bien vouloir demander l'autorisation et citer vos sources (y-compris cette page!). D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs. Les données ici présentées peuvent contenir des erreurs. N'en faire aucune utilisation pouvant porter à conséquence.
Immatriculation de l'orgue actuel : F670172001P02
Pour l'intégrer à des plaquettes ou des affichettes, et donner accès à cette page, vous pouvez imprimer l'image suivante (cliquer pour en obtenir de version grand-format) :
Code-barre pour téléphone
                                portable