Accueil
Candide
Jeux
Architecture
Esthetiques
Facteurs
Avant18
Bergantzel
Callinet
Dubois
Herbute
Moeller
Rinckenbach
Silbermann
Stiehr
Waltrin
Repertoire
Bas-Rhin
  Benfeld
Haut-Rhin
Credits
An2000
An2001
Photo
~ Les orgues de la région de Benfeld ~

Benfeld, Synagogue
Charles et Edgard WETZEL, 1895

Orgue authentique


Avant... WETZEL Après...

Composition, 2002
Manuel
56 notes
Pédale
20 notes
Montre 8' I/P (Accrochée)
Bourdon 8'  
Flûte 8'  
Salicional 8'  
Prestant 4'  
Cor de nuit 4'  
Flageolet 2'  
     Charles WETZEL avait déjà réalisé, en 1892, l'orgue de la Synagogue de Mulhouse. Ici, il construisit avec son fils Edgard (la Console porte l'inscription "Charles Wetzel & fils") un orgue plus petit, mais qui est fort bien conservé.


Benfeld, l'orgue de la synagogue. Remerciements à Achim SEIP.

     En 1874, soit une vingtaine d'années avant de livrer cet orgue, Wetzel avait placé à Benfeld l'harmonium de la Synagogue de Strasbourg.

L'historique de cet instrument est assez court, puisqu'on ne note que la pose d'un ventilateur électrique, par Edgard Wetzel, en 1935.

En 1946, le président de la communauté, Léon WEYL, a fait faire une évaluation de travaux de réparation par Georges SCHWENKEDEL de Strasbourg. Les travaux devaient coûter 42 000 francs. Le devis, dressé le 21/07/1947 propose un nettoyage complet de l'instrument, la réparation de la mécanique, le remplacement des tuyaux endommagés ou manquants. L'orgue a effectivement été restauré en 1947 par Georges Schwenckedel qui a, entre autre, fourni 110 tuyaux neufs en étain (facture du 10 avril 1947).

     L'orgue fut à nouveau Relevé en 1996 par la Maison MUHLEISEN de Strasbourg, afin d'être opérationnel lors des commémorations du 150e anniversaire de l'édifice. Les travaux ont consisté en un nettoyage complet de l'instrument et une révision de la mécanique.

     Noter le style spécifique du Buffet (en chêne), avec des ornements polychromes : il est adapté à la décoration intérieure de la synagogue, d'inspiration orientale. La façade, en étain, est très certainement d'origine (il s'agit des tuyaux des deux octaves graves de la Montre et de l'octave grave du Prestant).

Mécanique : à Equerres et Balanciers, Sommiers à Gravures.

Sources :

  • Remerciements à Achim SEIP.
  • Remerciements à Fabien BAUMANN.
  • P. MEYER-SIAT, "Rinkenbach, Hérisé, Wetzel", ISTRA, 1979.

Si vous recopiez des éléments de cette page pour des articles, plaquettes ou pages Web, citez vos sources. D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs.
Dernière mise à jour : 14/10/2007 15:10:31

F670028003P01