Accueil
Candide
Jeux
Architecture
Esthetiques
Facteurs
Avant18
Bergantzel
Callinet
Dubois
Herbute
Moeller
Rinckenbach
Silbermann
Stiehr
Waltrin
Repertoire
Bas-Rhin
  Marckolsheim
Haut-Rhin
Credits
An2000
An2001
Photo
~ Les orgues de la région de Marckolsheim ~

Elsenheim, St Jacques majeur
Georges et Curt SCHWENKEDEL, 1959


Avant... SCHWENKEDEL Après...

Composition, 1986
Grand-orgue
56 notes
Récit expressif
56 notes
Pédale
32 notes
Bourdon 16' Principal 8' Flûte 16'
Montre 8' Cor de nuit 8' Soubasse 16'
Bourdon 8' Salicional 8' Quinte 10'2/3
Prestant 4' Voix céleste 8' Basse 8'
Doublette 2' Flûte 4' Bourdon 8' (G.O.)
Fourniture 4 rgs Nasard 2'2/3 Flûte 4'
Cymbale 3 rgs Quarte de nasard 2' Bombarde 16'
Trompette 8' Tierce 1'3/5 Trompette 8'
II/I (16', 8', 4') Cymbale 4 rgs Clairon 4'
  Basson/Hautbois 8' I/P
    II/P

     C'est sûrement le dernier orgue de Georges et Curt SCHWENKEDEL qui ressemble encore complètement aux instruments produits par Georges (le père) jusque là : sans Buffet, avec une Composition encore toute Néo-classique, encombrée d'Emprunts, d'Extensions et d'Accouplements réalisés à l'aide d'une transmission électrique.

Orgue d'Elsenheim

Elsenheim, l'orgue Schwenkdel.
Toutes les photos de la page sont de Roland LOPES 09/06/2006.

C'est déjà le quatrième orgue du lieu :
  • Le premier datait de 1749, et il a été réparé en 1779 par le fameux Ambrosius RONZONI (qui avait posé un orgue à Feldkirch en 1766). La provenance de cet instrument est inconnue, et on perd sa trace en 1826, lors de la reconstruction de l'église. En 1830, il n'y avait plus d'orgue à Elsenheim.
  • Antoine HERBUTE fit un devis en 1830 (c'était sa première soumission pour un orgue neuf), mais l'affaire fut annulée, probablement en raison de son manque de Références. C'est peut-être lui qui racheta le premier orgue.
    C'est finalement Joseph CALLINET qui construisit le deuxième orgue d'Elsenheim, dès 1831. Ce devait être un petit instrument ressemblant à celui de Soultzbach-les-Bains ou de Hagenbach.
    L'église (trop petite) fut de nouveau reconstruite en 1865. L'orgue Callinet, avec un seul clavier, devait avoir du mal à remplir le nouvel édifice. Ce sont sûrement les Frères WETZEL (qui se chargèrent du démontage/remontage de l'instrument en 1861) qui ajoutèrent un second clavier.
  • En 1934, Georges Schwenkedel remplaça l'orgue Callinet par son Opus 51 (pneumatique, de 20 Jeux). Le Buffet fut toutefois conservé. C'est l'une des seules destructions d'orgues historiques que l'on puisse mettre au passif de Schwenkedel.
    Le premier orgue Schwenkedel d'Elsenheim ainsi que le Buffet de Callinet furent détruits pendant la seconde guerre mondiale. La reconstruction de l'église s'acheva en mai 1957

     L'instrument actuel, le second Schwenkedel du lieu et l'Opus 155 de la Maison strasbourgeoise, a été construit en 1959, avec une architecture "tout intégré" (il n'y a pas réellement de plans sonores distincts). La façade est constituée de rangées de tuyaux en étain et en bois. Quant au Buffet, il se résume à un simple soubassement.

Plaque d'Elsenheim

La Plaque d'adresse, avec le numéro d'Opus.

Console d'Elsenheim

La Console électrique, indépendante et tournée vers la nef, avec ses dominos.
Elle ressemble beaucoup à celle du Bischenberg.

Transmission : électrique. Sommiers à cônes.
Il y a quatre Combinaisons fixes (Grégorien, Piano, Mezzo Forte, Fortissimo), un Appel/Annulateur du Grand-orgue, un Appel d'Anches, et une pédale de Crescendo.

Sources :

  • P. MEYER-SIAT, "Les orgues d'Antoine HERBUTE", AEA XXXIII (1969)
  • P. MEYER-SIAT "Les trois orgues d'Elsenheim" in "Rinkenbach, Hérisé, Wetzel" ISTRA, 1979

Si vous recopiez des éléments de cette page pour des articles, plaquettes ou pages Web, citez vos sources. D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs.
Dernière mise à jour : 25/09/2011 17:36:05

F670121001P04