> Accueil du site
Les orgues de la région d'Obernai
Goxwiller, St-Jean
1917 degr > Dégâts
Partie instrumentale classée Monument Historique, 08/07/1987.
Goxwiller, le 05/06/2006.Toutes les photos de la page
        sont de Marc Vonau.Goxwiller, le 05/06/2006.
Toutes les photos de la page sont de Marc Vonau.

L'édifice est très ancien : il fut une première fois remanié en 1548. On y trouve des fresques du 15 ème siècle. La nef a été agrandie au 19 ème, et munie d'une tribune à l'occasion de l'arrivée de l'orgue Sauer, que la commune de Goxwiller acheta à l'occasion d'excédents budgétaires.

---
L'orgue Jean-Conrad Sauer,
1811 (instrument actuel)
---

Historique

L'accord avec Jean-Conrad Sauer est daté du 24/06/1810, et l'orgue fut achevé en 1811. [PMSSTIEHR] [IHOA] [ITOA]

Jean-Conrad II Sauer, successeur de Jean-André Silbermann (son père avait été son contremaître dès 1768) a été plutôt actif dans la région d'Obernai : Valff (1802, sur le modèle de celui construit par son père à Kolbsheim, et sûrement peut-être encore avec celui-ci), Bernardswiller (1808, déménagé en 1863 à Niedersteinbach), Heiligenstein (1813). En de nombreuses localités rurales on trouvait à l'époque des orgues Krämer.

Le 14/05/1810, le Conseil municipal avait déclaré : "cet instrument par son ton harmonieux seconde divinement les chants religieux des chrétiens assemblés et relève au transport de joie et de compassion les coeurs sensibles tant que les circonstances le rendent nécessaire". [Goxwiller1997]

Le 22/05/1868, Félix Mockers fit une petite réparation (soufflerie, clavier, 1 jeu ?). [IHOA] [PMSSTIEHR]

En 1883, Emile Wetzel fit des transformations significatives, puisque de nombreux tuyaux de lui ont été retrouvés dans l'orgue : Montre et Flûtes à manchons d'accord ou calottes mobiles ne peuvent venir de Sauer. Salicional neuf. La Fourniture a probablement été recomposée. Le sommier de pédale a probablement été reconstruit à cette époque. [IHOA] [ITOA]

Puis c'est Edgard Wetzel qui posa une Flûte à cheminée 4' en 1909. Une inscription dans l'orgue relate ce fait. [IHOA] [ITOA]

En 1917, les tuyaux de façade ont été réquisitionnés par les autorités allemandes. La façade ayant été ensuite remplacée, quelqu'un intervint sur cet instrument entre 1918 et 1961. [ITOA]

En 1961, Ernest Muhleisen répara l'orgue de Sauer et lui rendit une Doublette, un Nasard et une Tierce (essentiellement avec des tuyaux de récupération). Une façade neuve, en étain, fut reconstruite. [IHOA] [PMSSTIEHR] [ITOA]

La Flûte 8' de pédale, d'origine mais vermoulue, fut déposée à cette occasion (d'où la chape vide). Il y avait toujours un "Cello" (Violoncelle) 8' en zinc à la place de la Trompette de pédale. Du coup, ce pauvre instrument se retrouvait sans jeu d'anches, car le Salicional de Wetzel occupait la place de l'anche manuelle (un Cromorne, comme à Kolbsheim : l'étiquette avait été conservée à la console). Voici la composition relevée en 1986 :

Composition, 1986
Clavier manuel, 51 n.
Sauer
Wetzel. Chape du Cromorne.
Wetzel/Stiehr
Placé en 1962, récupération
Placée en 1962, récupération
Placée en 1962, récupération
Pédale, 30 n.
Wetzel
Chape vide
Chape de la Flûte ouverte 8'
Chape de la Trompette
Sauer
[ITOA]

L'orgue, dont la partie instrumentale a été classée Monument Historique le 08/07/1987, a été restauré dans son état de 1810 en 1997 par la maison Daniel Kern de Strasbourg-Cronenbourg. [IHOA] [OFaux] [Goxwiller1997]

L'instrument a en particulier reçu un Cornet et un Cromorne neufs (ce dernier en Basse+Dessus). La pédale a été restructurée : elle ne disposait que de 18 notes à l'origine, et avait d'abord été remplacée (Wetzel?) puis étendue à 30 notes par gravures intercalées. A ce système plutôt mutilant pour les pièces historiques, on préfère aujourd'hui les compléments séparés, comme cela a été fait ici lors des travaux récents. "Détourée" et démontable, la modification permet de conserver l'intégrité des parties anciennes.

L'orgue a été inauguré le 21/09/1997 par Daniel Leininger : oeuvres de J.S. Bach, Scheidemann, Boehm, Buxtehude, Krebs, Kellner, Mozart, Brahms, Fauré, Mendelssohn et Pierre Perdigon. Daniel Kern a présenté l'instrument. [Goxwiller1997]

Le buffet

Le buffet en chêne, haut de 4m30 et large de 3m10, est constitué de trois tourelles classiques cylindriques, la petite au milieu, encadrent deux plates-faces. Le soubassement plus étroit que les superstructures, les entablements, ainsi que l'ornementation sont encore directement inspirés du 18 ème siècle. Les culots des tourelles sont ainsi ornés de feuilles d'acanthe. Pas de jouées.

Le nombre de tuyaux dans les tourelles (7 au lieu de 5) trahit l'origine tardive de l'instrument. Cette multiplication des tuyaux dans les tourelles sera en quelque sorte la signature de Jean-Conrad II Sauer, après l'abandon de la tourelle centrale trilobée (Kolbsheim) de son père. (11 tuyaux à Eckbolsheim (1811) et à Strasbourg, St-Louis (1829), orgue aujourd'hui à Ingwiller)

Façade en étain, de Kern (1997). [OFaux]

Caractéristiques instrumentales

Console:
Certaines étiquettes sont
                    d'origine(Bourdon, Prestant, Flûte, Nasard, Doublette,
                    Tierce,Fourniture III, Cromorne Basse, Basse octave et Prestant
                    pédale).Certaines étiquettes sont d'origine
(Bourdon, Prestant, Flûte, Nasard, Doublette, Tierce,
Fourniture III, Cromorne Basse, Basse octave et Prestant pédale).

Console en fenêtre. Disposition des tirants :

❍ Cornet
❍ Bourdon
❍ Doublette
❍ Cromorne basse
❍ Basse octave
❍ Trompette
Tremblant ❍
Prestant ❍
Flute ❍
Nasard ❍
Cromorne disc ❍
Prestant pedal ❍
[MVonau]
Transmission: Mécanique suspendue.
Sommiers:
Le complément de pédale (de très belle
                    facture) (Kern, 1997), pour passer de 18 à 27 notes en respectant les parties
                    historiques. Il s'agit des tuyaux allant du deuxième Fa# (fis) au troisième Ré
                    (d'), pour les Jeux de flûte 8' (à gauche, Prestant 4' (au milieu) et Trompette
                    8' (à droite).Le complément de pédale (de très belle facture) (Kern, 1997), pour passer de 18 à 27 notes en respectant les parties historiques. Il s'agit des tuyaux allant du deuxième Fa# (fis) au troisième Ré (d'), pour les Jeux de flûte 8' (à gauche, Prestant 4' (au milieu) et Trompette 8' (à droite).

Le sommier à gravures manuel est d'origine, de Sauer. Complément de pédale (18-30 notes) indépendant.

Soufflerie:
Le système permettant d'actionner les
                    soufflets depuis la tribune.Le système permettant d'actionner les soufflets depuis la tribune.

La soufflerie se situé au grenier, un porte-vent traversant le plafond. Un système mécanique permet d'actionner le soufflet depuis la tribune (à gauche de l'orgue). [MVonau]

Références Sources et bibliographie :

Carte Localisation :

© 1999-2014. Tous droits réservés, textes et illustrations, qui restent la propriété des auteurs. Si vous recopiez des éléments ou des photos de cette page (pour des articles, plaquettes, sites internet, etc...) merci de bien vouloir demander l'autorisation et citer vos sources (y-compris cette page!). D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs. Les données ici présentées peuvent contenir des erreurs. N'en faire aucune utilisation pouvant porter à conséquence.
Immatriculation de l'orgue actuel : F670164001P01
Pour l'intégrer à des plaquettes ou des affichettes, et donner accès à cette page, vous pouvez imprimer l'image suivante (cliquer pour en obtenir de version grand-format) :
Code-barre pour téléphone
                                portable