> Accueil du site
Les orgues de la région de Barr
Heiligenstein, St-Jean-Baptiste
1944 degr > Dégâts
Heiligenstein, l'orgue Muhleisen-Walther.Toutes les
        photos de la page sont de Martin Foisset, 30/07/2012.Heiligenstein, l'orgue Muhleisen-Walther.
Toutes les photos de la page sont de Martin Foisset, 30/07/2012.

L'édifice est ancien, puisqu'il conserve des parties romanes. De l'orgue de Jean-Conrad Sauer, 1813, du lieu, il ne reste plus que la façade du grand buffet : l'instrument avait été complètement remplacé par l'opus 1 de Georges Schwenkedel en 1925. Quant à l'orgue actuel, il a été construit en 1960 par Georges Emile Walther, de la maison Muhleisen.

---
L'orgue de facteur inconnu (1779)
---

Historique

En 1779, Sébastien Krämer installa ici un petit orgue d'occasion de 7 jeux qui avait été offert à la paroisse. [IHOA]

Le petit instrument ne devait pas être très fameux, car Josias Silbermann, appelé à son chevet en 1782, ne voulut plus jamais y retourner... [IHOA]

---
L'orgue Jean-Conrad Sauer,
1813
---

Historique

En 1813, Jean-Conrad Sauer construisit un orgue neuf, sans positif de dos. [IHOA] [ITOA] [PMSSTIEHR]

---
L'orgue Stiehr,
1854
---

Historique

A l'occasion du transfert de l'orgue dans la nouvelle église (conçue par l'architecte Antoine Ringeisen), la maison Stiehr reconstruisit l'instrument en 1854 (travaux reçus le 12/1/1854), en ajoutant un positif de dos. [IHOA] [ITOA] [PMSSTIEHR]

C'est donc à cette occasion que fut construit le petit buffet en 1853, cette adjonction fut une réussite esthétique évidente.

L'orgue fut transformé par la maison Wetzel avant 1924 (date à laquelle la reconstruction fut décidée). [PMSSTIEHR]

---
L'orgue Georges Schwenkedel,
1925
---

Historique

En 1925, l'instrument Sauer/Stiehr/Wetzel fut totalement reconstruit par Georges Schwenkedel, dont ce fut l'opus 1, achevé le 12/7 de cette année. [IHOA] [ITOA]

L'opus 1 de Georges Schwenkedel fut endommagé par faits de guerre en novembre 1944. [PMSSTIEHR]

---
---

Historique

En 1960, Georges Emile Walther reconstruisit un instrument d'esthétique néo-baroque dans les buffets anciens. [IHOA] [ITOA]

Georges Walther construisit un orgue neuf (seule la soufflerie et les buffets étant conservés), avec les idées qui germaient à cette époque : redécouverte de l'utilité des buffets (surtout qu'ils étaient ici historiques), utilisation du cuivre (Bombarde), mais aussi harmonisation "à plein-vent". On peut lire (inventaires techniques et historique) qu'il s'agit du premier orgue harmonisé "à plein vent" en Alsace. Notons que l'orgue de Waldersbach, daté de 1959, lui dispute un peu cette place (bien qu'il s'agisse plutôt la-bas d'une tentative d'harmonisation avec cette méthode).

La maison Muhleisen revint retoucher légèrement la composition du grand-orgue en 1975 : une Trompette 8' vint prendre la place d'une Flûte 8', et une Sesquialtera fut ajoutée. [IHOA]

Le buffet

Le buffet est plutôt original dans le paysage alsacien, en particulier en raison de ses couronnements. La face avant du grand buffet date de l'orgue de Jean-Conrad Sauer (1813), et celle du petit buffet est de Stiehr (1854), construite dans le même style.

Le grand buffet est constitué de trois tourelles à entablements, encore dans le style 18ème, séparées par deux plates faces rectangulaires. Le soubassement, plus étroit que les superstructures vient renforcer le côté "classique" des lignes. Les couronnements sont constitués de volutes ajourées en forme de M.

Le petit buffet dispose de deux tourelles, séparées d'une plate-face double. En plus des claires-voies, il est muni de rinceaux supérieurs. Seuls les culots des tourelles, ornés de feuilles très géométriques (bien éloignées des traditionnelles acanthes) trahissent la réalisation au coeur du 19ème siècle.

Caractéristiques instrumentales

Composition, 2013
Positif de Dos, 56 n. (C-g''')
Spotted
Ouvert
Grand-Orgue, 56 n. (C-g''')
Octave aigüe ouverte et conique
1975
1975 ; spotted
Pédale, 30 n. (C-f')
Cuivre
Spotted
I/P
[MFoisset]
Console:
La console en fenêtre.La console en fenêtre.

Console en fenêtre frontale. Tirants de registres de section ronde, disposés en deux fois deux colonnes, de part et d'autres de la fenêtre. Les jeux d'anches sont écrits en rouge. Claviers blancs.

Disposition des tirants à la console :

Bourdon
8'
Montre
4'
Soubasse
16'
Flûte
8'
Prestant
4'
Montre
8'
Bourdon
8'
Sesqui-
altera
Prestant
4'
Doublette
2'
Fourniture
4 rgs
Trompette
8'
Bombarde
16'
Trompette
8'
Nazard
2 2/3'
Doublette
2'
Tierce
1 3/5'
Cymbale
3 rgs
Cromorne
8'

Le plan de console adopte la même logique que celui d'Illkirch-Graffenstaden.

Transmission: mécanique à balanciers.
Sommiers: à gravures (1960).
Tuyauterie:

Entièrement métallique. Bourdons à calottes mobiles (sauf certains graves). Tuyaux coupés au ton ou munis d'entailles d'accord selon les jeux.

La tuyauterie du grand-orgue.De gauche
                    (façade) à droite (accès) : la Montre, le Prestant, le Bourdon 8', la Flûte à
                    cheminée (octave aigüe ouverte et conique), la Doublette, la Trompette (tuyaux
                    couverts de gaze destinée à les protéger des insectes), la Sesquialtera (2
                    rangs), et la Fourniture (4 rangs).La situation un peu atypique de la
                    Trompette (qui n'est pas sur la première chape) s'explique par le fait qu'elle
                    ne soit pas d'origine : elle est venue remplacer une Flûte conique 8' en
                    1975.La tuyauterie du grand-orgue.
De gauche (façade) à droite (accès) : la Montre, le Prestant, le Bourdon 8', la Flûte à cheminée (octave aigüe ouverte et conique), la Doublette, la Trompette (tuyaux couverts de gaze destinée à les protéger des insectes), la Sesquialtera (2 rangs), et la Fourniture (4 rangs).
La situation un peu atypique de la Trompette (qui n'est pas sur la première chape) s'explique par le fait qu'elle ne soit pas d'origine : elle est venue remplacer une Flûte conique 8' en 1975.
La tuyauterie du positif de dos.De gauche
                    (accès) à droite (façade) : la Cymbale, le Cromorne, la Tierce, le Nasard, le
                    Bourdon 8', la Doublette, et la Montre 4'.La tuyauterie du positif de dos.
De gauche (accès) à droite (façade) : la Cymbale, le Cromorne, la Tierce, le Nasard, le Bourdon 8', la Doublette, et la Montre 4'.

Références Sources et bibliographie :

Carte Localisation :

© 1999-2014. Tous droits réservés, textes et illustrations, qui restent la propriété des auteurs. Si vous recopiez des éléments ou des photos de cette page (pour des articles, plaquettes, sites internet, etc...) merci de bien vouloir demander l'autorisation et citer vos sources (y-compris cette page!). D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs. Les données ici présentées peuvent contenir des erreurs. N'en faire aucune utilisation pouvant porter à conséquence.
Immatriculation de l'orgue actuel : F670189001P05
Pour l'intégrer à des plaquettes ou des affichettes, et donner accès à cette page, vous pouvez imprimer l'image suivante (cliquer pour en obtenir de version grand-format) :
Code-barre pour téléphone
                                portable