Accueil
Candide
Jeux
Architecture
Esthetiques
Facteurs
Avant18
Bergantzel
Callinet
Dubois
Herbute
Moeller
Rinckenbach
Silbermann
Stiehr
Waltrin
Repertoire
Bas-Rhin
  Soultz-sous-Forêts
Haut-Rhin
Credits
An2000
An2001
Photo
~ Les orgues de la région de Soultz-sous-Forêts ~

Hunspach, Eglise protestante
Johann Carl BAUMANN, 1782

L'orgue sera prochaînement bâché.


Avant... BAUMANN

Composition, 1986
Grand-orgue
56 notes
Récit expressif
56 notes
Pédale
30 notes
Principal 8' Hornprincipal 8' Soubasse 16'
Flûte 8' Lieblich gedeckt 8' Octavebasse 8'
Salicional 8' Gambe 8' I/P
Octave 4' Voix céleste 8' II/P
Octave 2' Flûte traverse 4'  
Mixture-cornet (2'2/3)    
II/I (16', 8', 4')    

     Le Buffet de cet orgue provient de l'instrument que Johann Carl BAUMANN construisit en 1782. Il fut sûrement élargi par la Maison DALSTEIN-HAERPFER, pour pouvoir y loger l'orgue actuel, qui date de 1913.

Orgue de Hunspach

Hunspach, fin 2005, photo d'Yves KOENIG.

     Dans l'édifice, achevé en 1757, on souhaita d'abord placer un orgue de Johann Conrad GÖBEL, de Neustadt. Mais la Guerre de Sept ans interrompit le projet. La construction d'un orgue fut remise à l'ordre du jour en 1764, mais le projet traîna encore jusqu'en 1782. Voici la Composition probable de l'orgue Baumann de 1782 (en fait, il s'agit de celle du Projet de 1764. L'orgue achevé était noté à "14 registres", mais le Tremblant était souvent compté) :

Composition, Projet 1764
Manuel
48 notes
Pédale
17 notes
Bourdon 8' Soubasse 16'
Salicional 8' Octavebasse 8'
Principal 4' Posaune 8'
Petit Bourdon 4' I/P
Flûte pointue 4'  
Quinte 2'2/3  
Doublette 2'  
Mixture 3 rgs  
Cornet 4 rgs (D)  
A noter la Flûte pointue 4', en métal. La Composition est à rapprocher de celle de Cleebourg (1781). A l'évidence, le Manuel et la Pédale étaient dépourvus du Do# grave. Le pédalier allait donc quand même jusqu'au Fa.




Les chiffres indiquent le nombre de tuyaux,
et les lignes l'alignement des Bouches.
Le Buffet présente la caractéristique de posséder des petites Plates-faces superposées (comme sur la partie ROHRER de l'orgue d'Erstein). Les Plates-faces de 4 Tuyaux qui bordent la Tourelle centrale datent de 1913, et nuisent à l'équilibre de l'ensemble.
Les Tourelles latérales sont en Tiers-point.

     L'orgue fut réparé en 1821, et pneumatisé par Dalstein-Haerpfer en 1913. Il est à noter que deux ans avant la construction de cet instrument, la Maison Dalstein-Haerpfer avait déjà remplacé à Cleebourg un orgue Johann Carl Baumann en ne conservant que le Buffet.

     La traction a été électrifiée en 1959 par Ernest MUHLEISEN (sans modification sur la partie sonore).

Du point de vue sonore, l'orgue peut être considéré comme... un Dalstein-Haerpfer authentique (1913).
Ces instruments, dont la partie instrumentale ne s'accorde pas au Buffet, posent de vraies questions lorsqu'un gros entretien devient nécessaire : comment considérer l'orgue de Hunspach ? Un bel instrument "Réforme alsacienne de l'orgue" à préserver, ou un Buffet dans lequel il faudrait restaurer un orgue Baumann ? (Comme cela a été fait avec tant de succès à Altenstadt - il est vrai dans un Buffet vide...)

     Il est question d'une restauration complète de l'église nécessitant un bâchage de l'orgue.
A ce sujet, il est permis de se pencher sur l'avenir d'un aussi beau Buffet. Voici un essai de reconstitution, dû à Yves Koenig, qui montre à quel point cet instrument serait élégant s'il retrouvait ses proportions d'origine :

Reconstitution pour Hunspach

Hunspach, reconstitution d'Yves KOENIG.

Transmission : électrique. Sommiers à Membranes.

Sources :

  • Remerciements à Yves KOENIG
  • P. MEYER-SIAT "Historische Orgeln im Elsass"

Si vous recopiez des éléments de cette page pour des articles, plaquettes ou pages Web, citez vos sources. D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs.
Dernière mise à jour : 29/01/2006 18:30:52

F670213001P02