Accueil
Candide
Jeux
Architecture
Esthetiques
Facteurs
Avant18
Bergantzel
Callinet
Dubois
Herbute
Moeller
Rinckenbach
Silbermann
Stiehr
Waltrin
Repertoire
Bas-Rhin
  Erstein
Haut-Rhin
Credits
An2000
An2001
Photo
~ Les orgues de la région d'Erstein ~

Obenheim, Eglise protestante
Gebrüder LINK, 1897


LINK Après...

Composition, 2001
Grand-orgue
56 notes
Récit expressif
56 notes
Pédale
27 notes
Principal 8' Bourdon 8' Soubasse 16'
Bourdon 8' Gemshorn 4' Octavebasse 8'
Salicional 8' Nasard 2'2/3 I/P
Octave 4' Flageolet 2' II/P
Flûte 4' Tierce 1'3/5  
Doublette 2'    
Fourniture 3 rgs    
I/I (4')    
II/I    

     Il s'agit probablement du premier orgue que la Maison Gebrüder LINK, de Giengen-an-der-Brenz, posa en Alsace. En tous cas, c'est le plus ancien de ceux qui nous restent. Cet instrument, leur Opus 276, présente la particularité d'être séparé en deux corps. L'avancée de la tour, située derrière l'orgue présente en effet une grande baie en arc, que cette disposition permet de dégager.

     Les tuyaux de façade ont été réquisitionnés par les autorités allemandes en 1917, et remplacés par des tuyaux en zinc.
Au cours de la deuxième guerre mondiale, l'instrument reçut des éclats d'obus. Ce dut être assez violent, car la tradition rapporte que l'on retrouva des tuyaux... à l'extérieur de l'édifice.

Après la guerre, l'orgue Link a été réparé, mais aussi transformé ("baroquisé", dit-on). Ce fut fait en 1951 par Ernest MUHLEISEN. L'instrument y a perdu tout caractère authentique : la Doublette, la Fourniture, le Nasard, le Flageolet et la Tierce 1'3/5 n'ont rien a voir avec l'esthétique de cet instrument, et ne sont évidemment pas d'origine. Quelques 8 pieds colorés disparurent (en tous cas une Gambe et une Voix céleste), et très probablement une Mixture-tierce. Les "petits Jeux" qui les remplacent sont forcément assez mal servis par une transmission pneumatique de 1897 qui n'est pas l'idéal pour exprimer un phrasé bien articulé.

L'instrument a été endommagé en Décembre 1999 lors de la terrible tempête. Mais cette fois, tous les tuyaux restèrent dans l'église.
Les travaux de réparation ont été confiés à Richard DOTT de Sélestat. Ils ont commencé en Mai 2001 ; l'humidité avait fait son oeuvre sur la tuyauterie, le bois et la transmission. Une fois les dégâts réparés, un plafond a été réalisé pour protéger l'instrument.

Transmission : pneumatique (Console indépendante face à la nef), Sommiers à Cônes.

Les orgues LINK d'Alsace

     Après la guerre de 1870, l'Alsace, devenue allemande s'ouvrit, dans le domaine de l'orgue, aux facteurs WALCKER, VOIT, WEIGLE et Gebrüder LINK.

Les Frères jumeaux Paul et Johannes LINK (nés le 25/02/1821) ont fondé leur entreprise en 1851 à Giegen-an-der-Brenz (Würtemberg), où ils avaient obtenu commande de leur Opus 1. Ils avaient appris le métier cher Blasius BRAUN (Spaichingen), puis WALCKER (Lüdwigsburg).

Johannes Link mourut en 1872, mais Christian Heinrich Link (né le 08/09/1854), son fils, ainsi que Wilhelm Eugen (né le 29/11/1855), fils de Paul, étaient déjà dans le métier.

Christian alla parfaire sa formation dans le nord de l'Europe (jusqu'au Danemark), alors que Wilhelm Eugen s'intéressa plus particulièrement aux orgues anglais et français.

Sous l'impulsion de Christian et de Wilhelm Eugen, la Maison Gebrüder Link connut une apogée entre 1887 et 1914 (484 Opus entre ces dates). En 1886, il placèrent un orgue à la cathédrale St-Anne de Bombay ! De nombreux orgues furent alors exportés, jusqu'en Chine ou en Amérique du sud. En 1906, ils remplacèrent leur Opus 1 à Giegen par une orgue de 51 Jeux (Opus 450, III+P avec un 32 pieds et 5 Jeux de 16 pieds à la Pédale).
Le 02/01/1888 naquit Reinhold, le fils ainé de Wilhelm Eugen, qui fut la troisième génération de Link facteurs d'orgues. Paul Link mourut le 12/08/1891 alors que l'entreprise était florissante et la relève assurée.

Avec la première Guerre mondiale, la Maison Link éprouva pas mal de difficultés. Christian prit sa retraite en 1921 (il mourut en 1926). Wilhelm mourut en en 1940, et Reinhold en 1946, à 58 ans, laissant le contrôle de la Maison Link à son beau fils Friedrich SCHMIDT.

La Maison Link connut alors un renouveau dans les années 1960.

Aujourd'hui, l'entreprise, à nouveau florissante, en est à son Opus 1085.
Son site internet : http://www.orgelbau-link.de/index.html

     Les "Frères Link" (il s'agit donc en fait plutôt des cousins Christian et Wilhelm Eugen) ont construit une bonne quarantaine d'orgues "de campagne" pour l'Alsace. Il n'y a dans le mot rien de péjoratif : ce sont des instrument de petite taille (7 à 14 jeux, exceptionnellement plus), homogènes, bien conçus, et correspondant à une esthétique affirmée. A 3 exceptions près, ils sont tous situés dans le Bas-Rhin, surtout dans le nord.

Ils étaient tous à traction pneumatique, avec de nombreux Accouplements, une Console indépendante face à la nef, tous avec deux Manuels et Pédale, le Récit étant généralement expressif (mais pas toujours). Parfois, ces instruments étaient construits dans le Buffet d'un orgue plus ancien. Les Buffets neufs étaient en chêne ou en sapin (selon les ressources locales), et n'avaient pas de plafond.
Il nous en reste un peu plus d'une trentaine, construits entre 1897 (Obenheim) et 1916 (le malheureux orgue de Fortsfeld), mais seulement 4 datent d'après 1909. Dans la plupart des cas, leurs Compositions ont été "éclaircies". Cela signifie qu'une partie de leurs (beaux) Jeux de 8 pieds (en particulier les Gambes et Voix célestes) ont été recoupés pour en faire de Jeu aigus (Doublette, Nasard 2'2/3). A chaque fois, l'orgue ne devint toujours pas l'idéal pour jouer Couperin, mais avait perdu son authenticité. Certains de ces instruments sont munis d'une Mixture (grave, en 2'2/3).

Voici un aperçu de ces principaux orgues (la colonne Clavier/Jeux contient "Reconstruction" ou "Pneumatisation" quand l'orgue Link n'était pas vraiment neuf, mais comporte beaucoup de matériel ancien. Pour les orgues neufs, le nombre de Jeux correspond à la disposition actuelle. Les Chapes vides ne sont pas comptées) :

LieuDate et OpusClaviers/Jeux
(Aujourd'hui)
BuffetAuthenticité
(Hors façade)
Obenheim1897, Opus 276II+P 14jNeuf (chêne)9 Jeux sur 14
Gottesheim1898, Opus 290II+P 7jNeuf (chêne)5 Jeux sur 7
Alteckendorf1898, Opus 295II+P 12jNeuf (sapin)9 Jeux sur 12
Imbsheim (Bouxwiller)1899, Opus 306PneumatisationXavier STIEHR, 1871-
Lohr1900, Opus 307II+P 13jNeuf (chêne)13 Jeux sur 13
Ottwiller1900, Opus 317II+P 10jNeuf (chêne)6 Jeux sur 10
Durrenentzen1900, Opus 324II+P 13jNeuf10 Jeux sur 13
Geudertheim1900, Opus 327II+P 9jNeuf9 Jeux sur 9
Kirrwiller-Bosselshausen1900, Opus 328II+P 16jNeuf (chêne)6 Jeux sur 16
Volksberg1900, Opus 331II+P 11jNeuf (sapin)8 Jeux sur 11
Le Hohwald1900, Opus 332II+P 11jNeuf (sapin)9 Jeux sur 11
Schweighouse-sur-Moder1900, Opus 338II+P 12jNeuf (sapin)8 Jeux sur 12
Struth1900, Opus 360II+P 7jNeuf (sapin)7 Jeux sur 7
La Broque1901, Opus 343II+P 12jNeuf5 Jeux sur 12
Barembach1902, Opus 362II+P 23jSTIEHR, 188623? Jeux sur 23
Strasbourg, "Stift" (Wildersbach)1902, Opus 368II+P 8jNeuf (sapin)6 Jeux sur 8
Eschbourg1904, Opus 403II+P 10jNeuf8 Jeux sur 10
Mulhouse, St-Martin1904, Opus 407II+P 18jXXXX Jeux sur XX
Hattmatt1904, Opus 413PneumatisationSTIEHR, 1858-
Strasbourg, Diaconesses1905, Opus 414II+P 12jNeuf9? Jeux sur 12
Merkwiller-Pechelbronn1905, Opus 423II+P 11jNeuf11 Jeux sur 11
Ittenheim1906, Opus 443II+P 11jSILBERMANN, 17039 Jeux sur 11
Scharrachbergheim-Irmstett1906, Opus 446II+P 12jNeuf (sapin)12 Jeux sur 12
Harskirchen1906, Opus 454II+P 12jJ.G.GEIB, ~1760~6 Jeux sur 12
Muntzenheim1907, Opus 460II+P 11jNeuf?6 Jeux sur 11
Alteckendorf1907, Opus 472II+P 12jNeuf (sapin)?
Buswiller1908, Opus 478ReconstructionMOELLER, 1789-
Balbronn1908, Opus 485PneumatisationSILBERMANN, 1747-
Furchhausen1908, Opus 490II+P 9jNeuf (chêne)9 Jeux sur 9
Lingolsheim1908, Opus 496Pneumatisation-Remplacé en 1999.
Drulingen1909, Opus 499II+P 14jNeuf? (sapin)14? Jeux sur 14
Bust1912, Opus 549II+P 14jWETZEL, 184314 Jeux sur 14
Waltenheim-sur-Zorn1912, Opus 567ReconstructionROETHINGER?, 1896-
Berstett1912, Opus 568ReconstructionWETZEL, 1846-
Gundershoffen1913, Opus 575II+P 27j?Détruit en 1958Remplacé en 2001
Forstfeld1916, Opus 620ReconstructionSTIEHR, 1839-

Sources :

Si vous recopiez des éléments de cette page pour des articles, plaquettes ou pages Web, citez vos sources. D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs.
Dernière mise à jour : 07/02/2010 17:51:34

F670338003P01