> Accueil du site
Les orgues de la région de Wasselonne
Balbronn, église protestante
Buffet classé Monument Historique, 03/06/1998.
L'orgue de Balbronn.Photo de Victor Weller, 21/05/2016.L'orgue de Balbronn.
Photo de Victor Weller, 21/05/2016.

L'histoire des orgues de Balbronn ressemble à celle des instruments "de ville", qui sont fréquemment modifiés afin d'être mis aux goûts du jour. Elle commence au milieu du 18ème par un tout petit instrument (dont il reste le buffet), et, au long du 19ème et du 20ème, on rencontre à Balbronn de nombreux acteurs majeurs de l'orgue Bas-Rhinois : Stiehr, Wetzel, Koulen, Link, Schwenkedel, Muhleisen. En poussant les portes de cet édifice (fortifié), on sait que c'est un véritable livre d'histoire que l'on ouvre. On peut y voir un des copies de la fameuse main de fer du chevalier Von Mittelhausen, réalisées par le ferronnier Von Zschokk (l'original date environ de 1530).

---
---

Historique

En 1747, Jean-André Silbermann posa ici un tout petit instrument de 8 jeux, à un seul manuel et sans pédale. [IHOA] [ITOA] [PMSLINK]

Le diapason choisi était le "ton d'opéra" (La 392 Hz).

L'église de Balbronn était "mixte" depuis 1687 (donc en conséquence des actions de Louis XIV), et le resta jusqu'en 1906. Mais c'est bien - et logiquement - un petit orgue conçu pour l'accompagnement du Choral que nous avons là, et pas une version plus adaptée à "commenter" la liturgie, où aurait sûrement figuré un Cromorne. D'où le plein-jeu très fourni, et la Quinte principalisante qui se démarque d'un Nasard.

C'est justement pour cette raison (puissance nécessaire pou accompagner l'assemblée) que l'orgue de la clinique de la Toussaint, à Strasbourg pressenti un moment pour être acheté et installé à Balbronn, fut considéré comme inadapté, et que la solution d'un petit orgue entièrement neuf fut retenue.

En 1801, Jean Nicolas Toussaint (de Westhofen) fit des travaux, à l'occasion... "des fêtes républicaines". [IHOA] [PMSLINK] [PMSSTIEHR] [Barth] [ITOA]

En 1827, Joseph Stiehr et Xavery Mockers firent des travaux. [PMSLINK] [PMSSTIEHR] [ITOA]

D'après le devis, il s'agissait d'effectuer des réparations (des fuites et cornements exigeaient des travaux au sommier), et de remplacer la Tierce par un Salicional. [PMSSTIEHR]

En 1846, Martin Wetzel fit des réparations. [PMSLINK] [PMSSTIEHR] [ITOA]

En 1862, Joseph Stiehr revint faire des travaux "de fond". [IHOA] [PMSLINK] [PMSSTIEHR] [ITOA]

En effet, on souhaitait donner à l'orgue une "nouvelle intonation" (donc le réharmoniser) et y ajouter une Flûte [4'] "qui a toujours manqué et qui remplacera un autre registre trop bruyant dit cymbale". [PMSSTIEHR]

En 1883, c'est Heinrich Koulen fit des transformations. [IHOA] [PMSLINK] [PMSSTIEHR] [Barth]

---
---

Historique

En 1908, la maison Gebrüder Link construisit un nouvel orgue pour Balbronn, en le logeant dans le buffet de 1747 (agrandi en profondeur). Ce fut l'opus 485 de la maison de Giegen-an-der-Brenz. Pour que l'opération ne soit pas trop coûteuse, la maison Link employa des jeux anciens (18 ème et 19 ème), venant d'Allemagne du sud, ainsi que 78 tuyaux de l'orgue Silbermann (venant essentiellement de la Quinte et de la Doublette) ; ils ont évidemment été réharmonisés, puisque les nouveaux sommiers étaient à pistons. [IHOA] [RLopes] [ITOA] [PMSLINK]

Curieusement, et malgré l'impressionnante documentation disponible sur les orgues de Balbronn, la composition d'origine de son orgue Link ne semble pas avoir été publiée. Et pourtant, cette étape représente la première où Balbronn disposa d'un orgue à la fois en rapport avec l'édifice (les 8 jeux sans pédale de 1747 étaient probablement nettement insuffisants, ce qui est sûrement la principale explication le cortège de modifications ultérieures) et cohérent dans son esthétique sonore. Cela dura 52 ans, de 1908 à 1960. On peut déduire la composition de l'orgue Link (sauf un jeu, mais qui est probablement le Geigenprincipal) de l'état de 1986 :

Composition, Hypothèse_1908
Grand-orgue, 56 n. (C-g''')
En partie (A-g') en façade
En partie de récupération
En partie (Gis-f) en façade
En partie de récupération
Récit, 56 n. (C-g''')
Hypothèse
(c-g''')
Récupérée
Pédale, 30 n. (C-f')
I/P

En 1928, Georges Schwenkedel fit des travaux, incluant la pose d'un ventilateur électrique. [PMSLINK] [PMSSTIEHR] [ITOA]

En 1960, Ernest Muhleisen fit des travaux, et remplaça trois jeux romantiques par des jeux néo-baroques. La boîte expressive fut démontée (!). [PMSLINK] [ITOA]

Dans son ouvrage sur les travaux alsaciens des frères Link, Pie Meyer-Siat commente alors de façon plutôt péjorative : "Viele Köche verderben den Brei". (Qu'on peut traduire par : "A trop la cuisiner, on gâte la purée".) [PMSLINK]

En 1984, Alfred Kern fit une réparation. [ITOA]

Composition, 1986
Grand-orgue, 56 n. (C-g''')
Gambe recoupée en 1960
Récit, 56 n. (C-g''')
Voix céleste recoupée
(c-g''')
Chape de la Voix céleste
Pédale, 30 n. (C-f')
I/P

Après cela, l'instrument ne bénéficia plus d'entretien majeur, et commença à se dégrader (vers à bois dans la pédale). En 2002, à l'occasion d'un mariage, l'orgue a été remis en état de marche, grâce à Christian Lutz (organiste titulaire et paroissien). L'instrument fut alors à nouveau utilisé occasionnellement pour les cultes de fêtes. Défendu par les pasteurs René Gerber et Eddy Schimberlé, ainsi que Christian Lutz, un projet de rénovation a été monté avec l'association des Amis de l'orgue de Balbronn et du second organiste titulaire Jean-François Haberer. [VWeller]

Il existe des videos de l'époque, témoignant des sonorités de l'orgue Link : même en mauvais état, l'orgue ne manquait pas de charme !

---
L'orgue Guerrier/Bücher,
2016 (instrument actuel)
---

Historique

Le projet de rénovation aboutit finalement à la construction d'un orgue neuf, par la maison Guerrier/Bücher, qui fut achevé en 2016. L'harmonisation a été réalisée par Marianne Bücher. [RLopes]

Le grand-orgue du nouvel instrument est doté de la composition du Silbermann de 1747, et le second manuel un positif intérieur, inspiré par l'esthétique classique germanique (Pays de Bade, Würtemberg). Il reste 255 tuyaux de l'orgue de 1908, dont 76 de Link (la Flûte 4' et la Soubasse) ; ils ont évidemment été complètement réharmonisés, puisque les nouveaux sommiers sont à gravures. [RLopes]

Le nouvel orgue a été inauguré les 21 et 22/05/2016 par François Ménissier. Il y eut un culte de dédicace, célébré par Christian Albecker (président de l'UEPAL) et Gérard Janus (pasteur de la paroisse), puis un concert donné par François Ménissier. [RLopes] [VWeller]

Caractéristiques instrumentales

Composition, 2016
Positif intérieur, 49 n. (C-c''')
Ancien (Allemagne du sud)
Link (réharmonisée)
Majoritairement ancienne (Allemagne du sud)
Pour moitié ancienne (Allemagne du sud)
(C-c')
2016
(cis'-c''')
2016
Grand-orgue, 49 n. (C-c''')
2016 sauf 1 tuyau
2016 sauf 8 tuyaux
Pour moitié environ de 1747
Majoritairement de 1747
2016 sauf 1 tuyau
(c'-c''')
2016
2016 sauf 1 tuyau
C c c' c''
1' 2' 2'2/3 4'
2/3' 1'1/3 2' 2'2/3
1/2' 1' 1'1/3 2'
2016 sauf 2 tuyaux
C c c' c''
2/3' 1'1/3 2' 2'2/3
1/2' 1' 1'1/3 2'
1/3' 2/3' 1' 1'1/3
Tiroir ; par déplacement du II
Pédale, 27 n. (C-d')
Link (réharmonisée)
Ancienne (Allemagne du sud)
Chape vide
Pour une Posaune 8'
I/P
Tirant
[RLopes]
Console:
La console de 2016.Photo de Victor Weller, 21/05/2016.La console de 2016.
Photo de Victor Weller, 21/05/2016.

Console en fenêtre frontale, de 2016. Tirants de jeux de section carrée à pommeaux tournés, repérés par des étiquettes et disposés en deux fois deux colonnes de part et d'autre des claviers. Claviers noirs. Disposition des tirants à la console :

Cornet
Bourdon
Doublette
Cimpal
Octav
Supbass
 
Flauto douce 8 Fuß
Gedact
Octav
Fagott Bass
Coppel
Coppel
 
Viola di Gamba
Flaut 4 Fuß
Nasat 3 Fuß
Quint 1 1/3 Fuß
Trompet Discant
Coppel II/P 4 Fuß
Prestant
Quinte
Tierce
Fourniture

Posaune 8 Fuß
Tremblant
Transmission: mécanique su pendue au grand-orgue, à doubles balanciers pour le positif.
Tuyauterie: Diapason : La 392 Hz. Tempérament : Bach par Émile Jobin.

Références Sources et bibliographie :

Carte Localisation :

© 1999-2017. Tous droits réservés, textes et illustrations, qui restent la propriété des auteurs. Si vous recopiez des éléments ou des photos de cette page (pour des articles, plaquettes, sites internet, etc...) merci de bien vouloir demander l'autorisation et citer vos sources (y-compris cette page!). D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs. Les données ici présentées peuvent contenir des erreurs. N'en faire aucune utilisation pouvant porter à conséquence.
Immatriculation de l'orgue actuel : F670018001P03
Pour l'intégrer à des plaquettes ou des affichettes, et donner accès à cette page, vous pouvez imprimer l'image suivante (cliquer pour en obtenir de version grand-format) :
Code-barre pour téléphone
                                portable