> Accueil du site
Les orgues de la région de Bouxwiller
Menchhoffen, église mixte
1917 degr > Dégâts
Menchhoffen, le buffet François Callinet abritant l'orgue Christian Guerrier.
Les photos sont de Jean-Luc Iffrig, 26/08/2018.Menchhoffen, le buffet François Callinet abritant l'orgue Christian Guerrier.
Les photos sont de Jean-Luc Iffrig, 26/08/2018.

De 1915 à 1984, l'église de Menchhoffen était dotée d'un orgue post-romantique de la maison Link, à deux claviers et pédale. Cet instrument était logé dans un buffet probablement construit par François Callinet pour Fegersheim en 1803. Malheureusement, l'opus 612 de la Maison de Giengen-an-der-Brenz ne survécut pas à la vague "néo-baroque" de la fin du 20ème siècle. En 1984, on procéda à la construction d'un instrument à un seul clavier et pédale, neuf à l'exception du buffet et d'une partie de la tuyauterie, récupérée sur l'orgue historique.

---
L'orgue George Wegmann,
1852
---

Historique

Un premier instrument a été placé à Menchhoffen en 1852 par George Wegmann. Le marché avait été signé le 12/04/1850. [ITOA] [IHOA] [PMSWEG]

Comme il est établi que George Wegmann avait repris, en 1843, l'orgue François Callinet, 1803, de Fegersheim, Pie Meyer-Siat a émis l'hypothèse que le buffet de cet instrument a été utilisé pour loger l'orgue de Menchhoffen. C'est fort probable, car le buffet de l'orgue actuel a tout à fait les caractéristiques de la production de Callinet de la première moitié du 19ème. [ITOA] [IHOA] [PMSLINK] [PMSWEG]

On sait que la console était latérale, et que l'orgue comportait des chapes vides à l'origine. L'instrument était donc inachevé, ou avait été prévu pour une extension future. [IHOA] [PMSSTIEHR]

En 1863, Joseph Stiehr transforma l'orgue Wegmann, en transférant la console à l'avant et en plaçant des jeux neufs (dont une Flûte 4') sur les chapes vides. [ITOA] [PMSWEG] [PMSSTIEHR]

La réparation avait été qualifiée de "très urgente", ce qui semble indiquer que la transmission mécanique était défectueuse. C'est en cours de travaux que Joseph Stiehr, constatant la gravité du problème, proposa de placer une console frontale. C'était pour lui la seule solution, et ce fut approuvé le 10/06/1863. [PMSSTIEHR]

---
---

Historique

C'est en 1915 que la maison Gebrüder Link dota Menchhoffen de son opus 612. [IHOA] [ITOA] [HOIE]

C'était un orgue post-romantique avec deux claviers complets (56 notes, jusqu'au sol) et une pédale complète (30 notes, jusqu'au fa). La composition du second manuel respectait les principes de l'orgue "spätromantik" allemand : les jeux sont des "alter-ego" du premier clavier, mois forts et légèrement différenciés. Ainsi, le Geigenprinzipal correspondait au Prinzipal 8', la Rohrflöte au Gedeckt, le Salicional à la Gambe, et la Flöte 4' à l'Octav 4' (dans une version plus flûtée). La grande Flûte ouverte (souvent qualifiée de "majeure" par l'orgue alsacien) et la Mixture-cornet "de couronnement" n'avaient pas leur correspondant au récit, mais cela aurait probablement été le cas - au moins pour la Flûte - pour un orgue un peu plus grand. On observe l'absence d'anche, ce qui est caractéristique de cette esthétique, qui préfère les harmoniques issues des jeux gambés, et tire sa richesse des nombreuses associations des fonds de 8' et 4'.

La console était indépendante et tournée vers la nef. Elle était disposée à fleur de tribune. [PMSWEG]

C'était l'un des derniers instruments construits par la maison Link pour l'Alsace. Après lui, il n'y eut plus que l'orgue de Forstfeld, à l'abandon depuis 1988, en raison de l'achat d'un instrument électronique. Après 1918, l'accès à ce marché ne fut plus possible pour la maison de Giegen. Ce patrimoine laissé par la Belle époque est pourtant tellement enthousiasmant pour qui cherche à le connaître ! Pour se faire une idée de ce que fut l'orgue de Menchhoffen, on peut aller à Bust (1912). Il y a là-bas une Voix céleste, et le récit est expressif. A Furchhausen (1908), on a la version plus petite. Enfin, l'orgue de Scharrachbergheim-Irmstett (1906), resté authentique, permet d'apprécier l'incroyable poésie et finesse de ces instruments.

Lors de l'inventaire technique, en 1986, il était noté que les sommiers à cônes de l'orgue Link avait été conservés. (Tout espoir de voir un jour l'église de Menchhoffen à nouveau dotée d'un bel orgue romantique n'est donc peut-être pas perdu...) [ITOA]

Les tuyaux de façade ont été réquisitionnés par les autorités en 1917. [HOIE]

L'orgue a été entretenu en 1947 par la maison Muhleisen. [IHOA]

---
L'orgue Christian Guerrier,
1984 (instrument actuel)
---

Historique

En 1984, alors que l'orgue Link de 1915 était probablement resté complètement authentique (à part la façade), Christian Guerrier construisit dans le buffet ancien un orgue neuf, à un seul manuel (54 notes seulement) et avec une pédale s'arrêtant au ré (27 notes), en récupérant une grande partie de la tuyauterie. [ITOA]

L'inventaire historique parle d'une "nouvelle mécanisation" en 1984, appliquée à l'orgue de 1915, mais l'orgue Link fut complètement anéanti. [IHOA]

Caractéristiques instrumentales

Composition, 2018
Manuel, 54 n. (C-f''')
Gis-cis' en façade, années 20 ?
Ancien, intégrant des tuyaux de Flûte 4' de Stiehr
C-f dans le Bourdon, puis 1852
C-B en façade, puis Geigenprincipal de Link recoupé
1852 et Stiehr
Ancienne
Ancienne
Provenance diverse
1984
Pour une Trompette
(jamais posée)
Pédale, 27 n. (C-d')
Link, 1915
Link, 1915
I/P
Pédale/cuiller
[ITOA] [JLIffrig]
Console:
La console en fenêtre de 1984.La console en fenêtre de 1984.

Console en fenêtre frontale, fermée par des volets. Tirants de jeux de section carrée à pommeaux tournés clairs, disposés en deux colonnes, une de chaque côté du clavier. Clavier blanc. Etiquettes manuscrites, en italiques.

Etiquette faisant office de plaque d'adresse, disposée au centre, au-dessus du clavier, et disant :

Christian Guerrier
1984 Opus 83

Pédalier avec feintes à bec.

Bourdon 8'
Salicional 8'
Gambe 4'
Flûte 4'
Cornet
Trompette Basse
Tremblant
Montre 8'
Prestant 4'
Doublette 2'
Fourniture
Trompette Dessus
Soubasse 16'
Basse Flûte 8'

Références Sources et bibliographie :

Carte Localisation :

© 1999-2018. Tous droits réservés, textes et illustrations, qui restent la propriété des auteurs. Si vous recopiez des éléments ou des photos de cette page (pour des articles, plaquettes, sites internet, etc...) merci de bien vouloir demander l'autorisation et citer vos sources (y-compris cette page!). D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs. Les données ici présentées peuvent contenir des erreurs. N'en faire aucune utilisation pouvant porter à conséquence.
Immatriculation de l'orgue actuel : F670289001P03
Pour l'intégrer à des plaquettes ou des affichettes, et donner accès à cette page, vous pouvez imprimer l'image suivante (cliquer pour en obtenir de version grand-format) :
Code-barre pour téléphone
                                portable