> Accueil du site
Les orgues de la région de Dannemarie
Ammertzwiller, St-Etienne
1944 degr > Dégâts
Orgue entièrement authentique.
Ammertzwiller, l'orgue Joseph Rinckenbach, le 16/09/2012.Ammertzwiller, l'orgue Joseph Rinckenbach, le 16/09/2012.

Joseph RINCKENBACH posa ici en 1929 un orgue pneumatique dans un Buffet assez original, avec trois Tourelles à sept tuyaux et deux plates-faces rectangulaires. 1981 L'édifice abrite un "Christ au tombeau" oeuvre de Jean-Jacques Henner, natif de Bernwiller.

---
L'orgue de facteur inconnu (1801)
---

Historique

La présence d'un premier orgue est attestée en 1801 par la présence d'un organiste : J. B. Cron. [IHOA] [PMSSUND1984]

L'instrument a été réparé en 1806 par François Callinet. On connaît le nom de l'organiste en 1812 : Paul Tschän, en 1815 : J. B. Lindecker, et de 1819 à 1826 : Joseph Zürcher. [IHOA] [PMSSUND1984]

---
---

Historique

En 1886, Jean-Frédéric II Verschneider (1810-1884) fournit un orgue neuf, à un seul manuel. C'est François Staudt qui signa les quittances. [PMSSUND1984] [ITOA]

L'ancien buffet devait être être conservé, et la partie instrumentale devait être identique à celle de Bruebach, mais dotée d'une pédale indépendante. [IHOA] [PMSSUND1984] [Barth]

L'instrument fut reçu, le 21/06/1886 par François Antoine Ginck, le curé Gerber de Zimmersheim et Ignace Gerber (Thann). La Gambe et la Voix céleste (munies de freins harmoniques) ont été considérées comme particulièrement bien réuissies. [PMSSUND1984]

L'instrument fut détruit, comme l'église et pratiquement toute la localité d'Ammertzwiller en 1915. La reconstruction de l'église, menée par Charles Eisenbraun sur des plans de Horn et Voegtlin, fut achevée en juin 1927. [IHOA]

---
---

Historique

En 1929, Joseph Rinckenbach posa à Ammertzwiller son opus 192. [IHOA] [ITOA] [Barth]

Avec 16 jeux, il est un peu plus petit que ses contemporains de Wattwiller (24 jeux), Vieux-Thann (20) ou Wolschwiller (19), et un peu plus grand que son voisin d'Eglingen (1928, 15 jeux).

Il y eut quelques dégâts en novembre 1944, causés par des tirs de blindés. [ITOA]

L'orgue a été relevé en 1981 par la manufacture d'orgues Franc-Comtoise de Bernard Aubertin. [ITOA]

Le buffet

Le buffet, de style néo-renaissance, est en chêne, et d'un dessin particulièrement élégant. Trois tourelles, la plus petite au milieu, encadrent deux plates-faces, comme à Vieux-Thann (qui est contemporain d'Ammertzwiller). Contrairement à la tourelle centrale, et aux trois toruelles du buffet de Vieux-Than, les tourelles latérales ne sont ici pas en tiers-point, mais prismatiques, sur une base de demi-hexagone.

Les claires-voies sont particulièrement ouvragées, et dores. L'ornementation est cmolétée par des culots de tourelles et des frises sculptées.

Caractéristiques instrumentales

Console:

Console indépendante face à la nef.

Sommiers:

A membranes.

Références Sources et bibliographie :

Carte Localisation :

© 1999-2018. Tous droits réservés, textes et illustrations, qui restent la propriété des auteurs. Si vous recopiez des éléments ou des photos de cette page (pour des articles, plaquettes, sites internet, etc...) merci de bien vouloir demander l'autorisation et citer vos sources (y-compris cette page!). D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs. Les données ici présentées peuvent contenir des erreurs. N'en faire aucune utilisation pouvant porter à conséquence.
Immatriculation de l'orgue actuel : F680006001P03
Pour l'intégrer à des plaquettes ou des affichettes, et donner accès à cette page, vous pouvez imprimer l'image suivante (cliquer pour en obtenir de version grand-format) :
Code-barre pour téléphone
                                portable