Accueil
Candide
Jeux
Architecture
Esthetiques
Facteurs
Avant18
Bergantzel
Callinet
Dubois
Herbute
Moeller
Rinckenbach
Silbermann
Stiehr
Waltrin
Repertoire
Haut-Rhin
  Thann
Bas-Rhin
Credits
An2000
An2001
Photo
~ Les orgues de la région de Thann ~

Willer-sur-Thur, St Dizier
Joseph MERKLIN, 1866

Relevage prévu


Avant... MERKLIN Après...

Composition, 1986
Grand-Orgue
56 notes
Récit expressif
56 notes
Pédale
27 notes
Bourdon 16' Bourdon harmonique 8' I/P
Montre 8' Dulciane 8' II/P
Bourdon 8' Voix céleste 8'  
Flûte harmonique 8' Flûte octaviante 4'  
Salicional 8' Quinte 2'2/3 (*)  
Prestant 4' Octavin 2' (*)  
Fourniture 4-5 rgs (*) Basson/Hautbois 8' (*)  
Trompette 8' (B+D) (*) Tremblant  
Clairon 4' (*)    
II/I    
     A Willer-sur-Thur, il y avait un orgue François CALLINET de 1806, dont on ne sait pratiquement rien. Dans la nouvelle église de 1855, celui-ci était vraisemblablement devenu trop petit.

Willer-sur-Thur, l'orgue Merklin.
Photos Yannick Merlin.

     En 1865, la commune fit affaire avec la firme MERKLIN-SCHÜTZE pour fournir, avant Pâques 1866, un orgue à deux Claviers et 16 jeux. La composition figurant sur le devis est identique à l'état actuel, aux exceptions suivantes :

  • Il n'y a pas la Flûte harmonique du Grand-Orgue. Mais celle-ci, qui est de la même facture que les autres Jeux, a dû être ajoutée lors de construction de l'instrument. Elle est donc authentique.
  • Au Récit, sur le devis, il y a une "Viola di Gamba" à la place de la Voix céleste. Cette fois, il s'agit d'un remplacement : la Voix céleste est de BERGER (1893 ?). La Chape présente des perces dans la première octave (une Voix céleste commence habituellement au deuxième Do). Ces perces ont été fermées avec de la peau lors de l'installation de la Voix céleste. Il n'y avait donc pas eu d'ondulant à l'origine.
  • Il n'y a pas de Quinte 2'2/3.
  • Toujours au Récit, c'est un Flageolet 2' qui est prévu à la place de l'Octavin. Ici, ce n'est qu'un problème de dénomination : le Jeu appelé "Octavin" à la Console n'est pas harmonique, c'est bien un Flageolet (basses bouchées à cheminées, dessus ouverts coniques).

La Tribune et le Buffet sont de KLEM. L'orgue a été inauguré le 05/07/1866.

     Il y eut une réparation en 1893 (Berger), et une autre en 1911 (facteur inconnu).
Le Pédalier a été changé.
Le "Bourdon harmonique" est un Bourdon jusqu'au 3ème Si, et était à l'origine harmonique à partir du 4ème Do. Malheureusement, les longueurs supplémentaires des tuyaux qui rendaient ce Jeu harmonique ont été coupées.

Il y a aussi le mystère de la "Voix humaine" de Willer. Ce jeu apparaît ni dans le devis, ni dans les compositions successives de l'instrument. Pourtant, après l'inauguration, un article dans "La feuille d'annonces de Thann, Cernay et St-Amarin" s'extasie sur le fait que "la voix humaine, ce jeu si difficile à bien établir, a parfaitement réussi dans l'orgue de Willer, et tient ainsi la première place parmi les jeux de détail".

La Quinte actuelle occupe la première Chape à partir du fond, juste devant le Basson/Hautbois. Il y avait donc là un Jeu d'Anche de taille plus petite que le Hautbois. La présence d'un Tremblant au Récit étaye aussi l'hypothèse de la présence d'une Voix humaine à l'origine.

Si des bonnes fées devaient se pencher sur les Merklin d'Alsace, on pourrait souhaiter deux Voix humaines : une pour Willer-sur-Thur, l'autre pour Sélestat, St-Antoine !

La Console, où l'on peut distinguer un des trous des Tirants manquants.
En haut, une vue sur les soufflets d'assitance pneumatique.

     L'orgue est donc particulièrement authentique. La tuyauterie est de très bonne facture (quoiqu'un peu abîmée, on peut en juger sur la première photo), et l'ensemble très réussi.

Mécanique : à Balanciers et Equerres (la console est indépendante, tournée vers le choeur).
Il y a une machine Barker, mais pour le Grand-orgue seulement. Les deux Sommiers sont à Gravures et à Double Laye (Jeux de Combinaison séparés, ce qui permet d'appeler les autres par deux pédales.)
Les Jeux de Combinaison sont marqués (*) dans la Composition ci-dessus.

A la Console, il y a 4 trous prévus pour des Jeux de Pédale. La place existe aussi dans l'orgue. A l'évidence, on y a renoncé pour des raisons financières. Deux Fonds de 16' et 8', ainsi que deux Anches (16' et 8' aussi) avaient sûrement été envisagés.

L'expression de la boîte expressive se faisait par une pédale à cuillère à l'origine. Aujourd'hui, c'est une pédale d'expression. La façade est en étain, d'origine.

Le Tremblant du récit est hors-service, mais conservé.

Sources :
  • Remerciements à Sébastien BRAILLON.
  • P. MEYER-SIAT, "Joseph Merklin, Facteur d'orgues", AEA XLVI (1987)

Si vous recopiez des éléments de cette page pour des articles, plaquettes ou pages Web, citez vos sources. D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs.
Dernière mise à jour : 04/09/2005 19:17:07

F680372001P02