> Accueil du site
Les orgues de la région de Lapoutroie
Lapoutroie, église Ste-Richarde de Hachimette
Hachimette, l'orgue Convers / Cavaillé-Coll.Toutes
        les photos de la page (sauf précisé autrement) sont de Roland Lopes, 24/09/2011.Hachimette, l'orgue Convers / Cavaillé-Coll.
Toutes les photos de la page (sauf précisé autrement) sont de Roland Lopes, 24/09/2011.

---
---

Historique

C'est vers 1960 (1960 ou 1967 selon les sources) qu'Alexander Baron installa à Hachimette un orgue d'occasion qui avait été construit par la maison Eberhard Friedrich Walcker en 1910 ou 1937. [ITOA] [IHOA]

Baron, le bourreau de l'orgue d'Insming (Moselle), et son compère Hubert Elsen s'étaient fait une spécialité de "récupérer" des orgues d'occasion en peu de partout, et de les replacer (en entier ou en partie), parfois avec des transmissions invraisemblables. Ils "achevèrent" littéralement un orgue Mutin-Cavaillé-Coll, 1914 (opus 1038) à Sarralbe, St-Martin (voir l'histoire du Basson de Galfingue). En Alsace, on ne vit Baron à l'oeuvre qu'à Obernai ou il amena (sans buffet) ce qui restait de l'orgue Walcker, 1907, provenant de Hochemmerich, et ici, à Hachimette.

Dans ce contexte, il est difficile de déterminer d'où venait l'orgue Walcker. S'il datait de 1910, son numéro d'opus devrait se situer entre 1530 et 1620 ; mais 4 ou 5 orgues de Walcker à 9 jeux ont été construits dans cet intervalle. Si c'est vers 1937, le numéro d'opus est entre 2500 et 2700, et c'est encore plus difficile.

En 1982, Antoine Bois effectua un relevage. [ITOA]

En 2000, Richard Dott effectua un relevage. [IHOA]

Le buffet

L'ancien orgue (Walcker) de Hachimette. Photo
                de François Muller, 25/02/2002.L'ancien orgue (Walcker) de Hachimette.
Photo de François Muller, 25/02/2002.

L'orgue ressemblait beaucoup à celui de l'église protestante de Fellering, avec encore un peu de bois en moins.

Caractéristiques instrumentales

Transmission: pneumatique.
Sommiers: à membranes.
---
---

Historique

En 2011, Antoine Bois restaura et installa à Hachimette un orgue Convers / Cavaillé-Coll, provenant du Touquet. [RLopes]

Cet orgue Convers avait été rendu disponible après la construction pour l’église Sainte-Jeanne d’Arc du Touquet de l'orgue Pascal Quoirin, inauguré le 28/09/2008 par Olivier Latry.

Commandé avant la guerre, l'orgue Convers n'avait été installé qu'en 1925 et inauguré le 08/08/1926. Il est donc attribuable à la période "Auguste Convers" (entre 1924 et 1928). Charles Mutin était encore en vie (il est mort le 29/05/1931), mais il avait passé la main à Auguste Convers en 1924, et ce dernier avait des vues beaucoup plus "néo-classiques". Mais il n'est pas exclu que l'instrument ait été commencé bien plus tôt.

En 1954, un relevage a été effectué par Jean Decroix (Marles-les-Mines). En 1984, Michel Garnier (de Lumbres) fit quelques transformations et réharmonisa l'instrument. En 1996, il y eut à nouveau un relevage, par Bernard Bocquelet (Longuenesse), mais l'état de l'instrument aurait nécessité une intervention plus en profondeur. Ensuite, l'orgue s'est encore dégradé, et il était surtout inadapté à l'usage que l'on voulait en faire. Le nouvel instrument, de 37 jeux sur 3 claviers et pédale, est en effet beaucoup plus grand et donne accès à un répertoire plus large. [Palissy]

En 2007, Antoine Bois racheta l'orgue Convers pour le sauver de la destruction (pour l'Euro symbolique). Il nécessitait de profondes réparations. Il avait la taille idéale pour l'église de Hachimette. Le projet, aidé par la Fondation du Patrimoine, a permis de redonner vie à cet instrument historique et de doter Hachimette d'un orgue avec bien plus de possibilités que les 9 jeux de l'instrument précédent.

En 2012, Antoine Bois compléta l'instrument en posant un Basson 16' de pédale, et un tremblant pour le récit. [SMarchand]

Le buffet

Le buffet, en chêne, est constitué de trois place-faces à frontons percés d'oculus à croix, la plus grande au centre. Il n'est pas autoporteur : les sommiers reposent sur une charpente dédiée. Façade en étain.

Il est à noter une sympathique initiative : entre le démontage de l'ancien orgue et l'installation du nouveau, la tribune de était munie de panneaux imitant le nouvel orgue !

Caractéristiques instrumentales

Console:
La magie du bois et du métal qui se tendent
                    vers le musicien.Ce dernier à la Machine dans le dos, et son regard peut à
                    loisir se perdre dans la nef.La magie du bois et du métal qui se tendent vers le musicien.
Ce dernier à la Machine dans le dos, et son regard peut à loisir se perdre dans la nef.

Console indépendante, en chêne, face à la nef, fermée par un couvercle incliné. Claviers en tilleul à naturelles blanches. Tirants de registres de section ronde, à pommeaux tournés et pastilles, disposés en trois gradins de part et d'autre des claviers. Commande des accouplements et de l'appel d'anches par cuillers à accrocher : I/P, II/P et "Combinaisons récit" à gauche de la pédale basculante de commande d'expression du récit, II/I, II/I 16' à droite. Plaque d'adresse :

Cavaillé=Coll
à
Paris
..."à Paris", certes, mais c'est bien à
                    Hachimette que se trouve aujourd'huiun des exemplaires de la plus belle
                    plaque d'adresse du monde de l'Orgue...."à Paris", certes, mais c'est bien à Hachimette que se trouve aujourd'hui
un des exemplaires de la plus belle plaque d'adresse du monde de l'Orgue.
Transmission:
En une seule photo : le réservoir, un
                    porte-vent,la mécanique de tirage des jeux, l'extrémité des
                    registres,l'abrégé du grand-orgue et des équerres qui renvoient le
                    mouvement horizontalementpour contourner le sommier du grand-orgue et
                    rejoindre le récit.En une seule photo : le réservoir, un porte-vent,
la mécanique de tirage des jeux, l'extrémité des registres,
l'abrégé du grand-orgue et des équerres qui renvoient le mouvement horizontalement
pour contourner le sommier du grand-orgue et rejoindre le récit.

Mécanique non suspendue (touches basculantes) à équerres. Transmission du 16' et 8' de pédale au grand-orgue électrique. Certains tuyaux graves (dont deux octaves du Bourdon 16') sont postées sur un sommier électrique.

Tuyauterie:
Vue sur la tuyauterie du récit expressif. De
                    droite (accès) à gauche (jalousies de la boîte) :le Basson/Haubois, la
                    Trompette, la Fourniture 3-4 rangs,le couple gambe/Voix céleste, la Flûte
                    octaviante, et le Cor de nuit.Vue sur la tuyauterie du récit expressif. De droite (accès) à gauche (jalousies de la boîte) :
le Basson/Haubois, la Trompette, la Fourniture 3-4 rangs,
le couple gambe/Voix céleste, la Flûte octaviante, et le Cor de nuit.
Vue sur la tuyauterie du grand-orgue (depuis
                    le centre du buffet, vers l'avant).On aperçoit les claviers de la console,
                    située devant l'orgue. De droite (accès) à gauche (façade) :le Nasard,
                    l'Octavin, le Bourdon 8', le Bourdon 16', la Flûte harmonique, le Prestant et la
                    Montre.Vue sur la tuyauterie du grand-orgue (depuis le centre du buffet, vers l'avant).
On aperçoit les claviers de la console, située devant l'orgue. De droite (accès) à gauche (façade) :
le Nasard, l'Octavin, le Bourdon 8', le Bourdon 16', la Flûte harmonique, le Prestant et la Montre.

Tuyaux ouverts à entailles de timbre, bourdons à calottes mobiles.

Sites Webographie :

Culture Activités culturelles :

Références Sources et bibliographie :

Carte Localisation :

© 1999-2014. Tous droits réservés, textes et illustrations, qui restent la propriété des auteurs. Si vous recopiez des éléments ou des photos de cette page (pour des articles, plaquettes, sites internet, etc...) merci de bien vouloir demander l'autorisation et citer vos sources (y-compris cette page!). D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs. Les données ici présentées peuvent contenir des erreurs. N'en faire aucune utilisation pouvant porter à conséquence.
Immatriculation de l'orgue actuel : F680175002P02
Pour l'intégrer à des plaquettes ou des affichettes, et donner accès à cette page, vous pouvez imprimer l'image suivante (cliquer pour en obtenir de version grand-format) :
Code-barre pour téléphone
                                portable