Accueil
Candide
Jeux
Architecture
Esthetiques
Facteurs
Avant18
Bergantzel
Callinet
Dubois
Herbute
Moeller
Rinckenbach
Silbermann
Stiehr
Waltrin
Repertoire
Haut-Rhin
  Munster
Bas-Rhin
Credits
An2000
An2001
Photo
~ Les orgues de la région de Munster ~

Munster, St Léger
Christian GUERRIER, 1986


Avant... GUERRIER Après...

Composition, 2006
Grand-orgue
61 notes
Brustwerk expressif
61 notes
Résonance
61 notes
Pédale
32 notes
Bourdon 16' Bourdon 8' Gros bourdon 8' Soubasse 16'
Montre 8' Viole de gambe 8' Flûte ouverte 4' Principal 8'
Flûte à cheminée 4' Unda maris 8' Flûte large 2' Prestant 4'
Prestant 4' Flûte à cheminée 4' Trompette 8' Posaune 16'
Nasard 2'2/3 Principal 2' Clairon 4' I/P
Doublette 2' Petite quinte 1'1/3   II/P
Tierce 1'3/5 Principal 1'   III/P
Mixture 4-5 rgs Cymbale 2 rgs    
Trompette 8' Régale 8'    
II/I Voix humaine 8'    
III/I Tremblant    

     Cet instrument construit par Christian GUERRIER en 1986 dispose d'une Composition originale et pleine de possibilités. Elle reprend l'idée d'un "Clavier de Résonance" que l'on trouve dans l'orgue de Jean-Esprit ISNARD à St-Maximin-la-Sainte-Beaume.

Munster, le 24/05/2003

     A Munster St-Léger, il y des orgues depuis le tout début du 17 ème siècle :

  • le premier instrument a été construit par Anton MEUTTING en 1602. Il a été détruit par faits de guerre au milieu du 17 ème siècle.
  • En 1660, c'est Hans Jacob AEBI qui construisit un orgue pour Munster. En 1739, son instrument fut déménagé à Wihr-au-Val par Jodoc VON ESCH.
  • Ce dernier posa en effet le troisième orgue à St-Léger en 1739. L'instrument dura vaillamment jusqu'à la première Guerre mondiale, où il fut endommagé puis démonté.
  • En 1929, Edmond-Alexandre ROETHINGER remplaça l'orgue Von Esch par un 3 Claviers de 36 Jeux, à traction pneumatique. Cet orgue, dont les riches décorations du Buffet étaient dues au sculpteur DRIESBACH, a été littéralement démoli par un chauffage à air pulsé, qui l'a rendu muet en 1973. Il a été démonté en 1974, lors des travaux de restauration de l'église.
  • Puis il y eut un petit instrument construit par la Maison Alfred KERN (celui que l'on trouve dans l'Inventaire des orgues du Haut-Rhin) :

    Composition, Kern 1975
    Grand-orgue
    56 notes
    Positif
    56 notes
    Pédale
    30 notes
    Flûte conique 8' Bourdon 8' Bourdon 16'
    Prestant 4' Flûte à cheminée 4' Flûte 8'
    Doublette 2'   I/P (8', 4')
    Voix humaine 8'   II/P
    On notera la présence d'une Voix humaine sur cet orgue de 8 Jeux, et la Tirasse (mécanique) à l'octave aiguë : c'est une excellente idée, permettant de jouer l'alto ou même le soprano à la Pédale. Le Buffet est à 3 Tourelles et 2 Plates-faces. La Mécanique Suspendue, desservant des Sommiers à Gravures.
    Il était projeté de le vendre à Riedwihr.

     L'orgue Guerrier, situé dans le choeur, a été inauguré par l'abbé Jean-Joseph ROSENBLATT (Colmar, St-Martin) le 05/10/1986 ; la date coïncide avec la fête patronale et le 100ème anniversaire de la chorale de St-Léger, qui participa aux festivités sous la direction de Freddy ANSEL, accompagnée par Gérard WISSON (Munster, St-Léger).

Ses 28 Jeux auraient pu être répartis sur 2 Manuels et Pédale, mais c'est bien le troisième clavier qui fait l'originalité de l'instrument. Ce Manuel, dit "de résonance" (orthographié "de raisonance" au 18 ème siècle) est une sort de "réserve de Jeux", que l'on peut utiliser de façon indépendante, mais aussi - et surtout - qu'il est possible d'affecter par Accouplement ou Tirasse soit au Grand-orgue, soit à la Pédale.

Au-delà de la Composition (c'est une sorte de Clavier de Bombarde ; on y trouve donc souvent des Anches coniques et un grand Cornet, éventuellement décomposé), c'est bien l'harmonisation et la disposition de ses Jeux qui fait la personnalité de ce clavier. C'est un plan sonore "de fond", comme un Récit, mais qui, contrairement à un Echo classique, est coloré et puissant.
On retrouve la même idée à Strasbourg, St-Pierre-le-Vieux et sur l'orgue de Michel GAILLARD, à Bourtzwiller.

     Le Buffet "à caissons" (6m de haut, 5m10 de large et profond de 2m), détoure parfaitement les plans sonores. Le Grand-orgue est constitué de trois "Tourelles" carrées, avec deux Plates-faces. Il est situé en hauteur. Dessous, prend place le Brustwerk. La Pédale est logée, "à la nordique" dans deux Tourelles latérales.

Sources :

  • Remerciements à Roland LOPES. Composition issue de la plaquette disponible à l'église.
  • Caecilia 1987-1
  • Dernières nouvelles d'Alsace, N°211 - Jeudi, 11 septembre 1986

Si vous recopiez des éléments de cette page pour des articles, plaquettes ou pages Web, citez vos sources. D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs.
Dernière mise à jour : 01/11/2006 18:47:10

F680226002P06