Accueil
Candide
Jeux
Architecture
Esthetiques
Facteurs
Avant18
Bergantzel
Callinet
Dubois
Herbute
Moeller
Rinckenbach
Silbermann
Stiehr
Waltrin
Repertoire
Haut-Rhin
  Guebwiller
Bas-Rhin
Credits
An2000
An2001
Photo
~ Les orgues de la région de Guebwiller ~

Linthal, Ste Marie-Madeleine
Jean Frédéric VERSCHNEIDER, 1862

Orgue authentique, sauf deux jeux.


Avant... VERSCHNEIDER Après...

Composition, 1986
Manuel
54 notes
Pédale
25 notes
Bourdon 16' Bourdon 16'
Montre 8' Flûte 8'
Bourdon 8' Trompette 8'
Gambe 8'  
Prestant 4'  
Flûte 4'  
Doublette 2'  
Cornet 5 rgs  
Trompette 8' (B+D)  

     Jean Frédéric VERSCHNEIDER (de Puttelange : ses cadets Georges et Nicolas étaient installés à Rémering) plaça à Linthal ce joli petit instrument en 1861.

     C'est le second orgue du lieu : avant lui, il y avait eu un orgue provisoire, placé avant 1818.

     Cette Composition ne serait pas reniée par les Callinet, surtout sur le tard (parce qu'il n'y a pas de Fourniture) : c'est la période dite "de transition" entre l'époque Classique et le Romantisme.
On comparera à la composition d'un des premiers Callinet (Soultzbach-les-Bains par exemple), à Bourbach-le-Bas, ou aux orgues de Claude-Ignace (Rombach-le-Franc). (Il faut, pour ce faire, remplacer la Flûte 4 pieds de Linthal par un Nasard que cet orgue comprenait à l'origine).

Le Buffet a été réalisé par la maison GINSBERGER et HERRMANN, et n'est pas sans rappeler celui de Flaxlanden (Plates-faces divisées en deux verticalement).

L'orgue fut très bien coté lors de l'inventaire de 1892.

     Les tuyaux de façade ont été réquisitionnés en 1917.

     En 1896 et 1924, l'orgue fut entretenu par Joseph-Antoine puis Alfred BERGER.
Il y eut aussi une intervention en 1929, probablement par Georges SCHWENKEDEL.
A l'une de ces occasions, l'un des trois transforma le Nasard en Flûte 4'.

     A part la Montre et cette Flûte 4', cet instrument est authentique.

     En 1984, Gaston KERN, de la Manufacture l'orgues alsacienne fit un relevage de cet orgue.

Mécanique : à Equerres (Console indépendante , tournée vers le nef). Sommiers à Gravures.

Sources :
  • M. BARTH, "Elsass, 'Das Land der Orgeln' im 19. Jahrhundert", AEA XV (1965-66)
  • Le Patrimoine des Communes du Haut-Rhin, Editions FLOHIC

Si vous recopiez des éléments de cette page pour des articles, plaquettes ou pages Web, citez vos sources. D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs.
Dernière mise à jour : 26/12/2011 13:52:21

F680188001P01