Accueil
Jeux
Architecture
Esthetiques
Facteurs
Avant18
Bergantzel
Callinet
Dubois
Herbute
Moeller
Rinckenbach
Silbermann
Stiehr
Waltrin
Repertoire
Bas-Rhin
  Strasbourg
Haut-Rhin
Credits
An2000
An2001
~ Les orgues de la région de Strasbourg ~

Strasbourg, St Jean
Curt SCHWENKEDEL, 1967


Avant... SCHWENKEDEL Après...

Composition, 2004
Positif de Dos
56 notes
Grand-Orgue
56 notes
Brustwerk
56 notes
Récit expressif
56 notes
Pédale
32 notes
Bourdon en bois 8' Principal 16' Quintaton 16' Flûte à cheminée 8' Flûte 16'
Principal 4' Montre 8' Bourdon conique 8' Spitzgamba 8' Soubasse 16'
Flûte à cheminée 4' Bourdon 8' Flûte à pavillon 4' Unda maris 8' Flûte conique 8'
Doublette 2' Prestant 4' Grosse Tierce 3'1/5 Flûte principale 4' Principal italien 4'
Larigot 1'1/3 Doublette 2' Nasard 2'2/3 Gemshorn 2' Bourdon à cheminée 2'
Sesquialtera 2 rgs Cornet 5 rgs Quarte 2' Sifflet 1' Mixture 4 rgs
Cymbale 3 rgs Rauschpfeife 3 rgs Tierce 1'3/5 Mixture 4 rgs Bombarde 16'
Cromorne 8' Mixture 5-6 rgs Douçaine 16' Trompette 8' Trompette 8'
  Trompette 8' Voix humaine 8' (1) Clairon 4' Clairon 4'
  Clairon 4' Tremblant Hautbois 8' I/P
  I/II IV/III III/IV II/P
  III/II     III/P
  IV/II     IV/P
     Ce grand quatre-claviers date de 1967, et on le doit à Curt SCHWENKEDEL, qui donna à l'Alsace durant ces années-là certains de ses plus beaux instruments.


Strasbourg, St-Jean, le 01/02/2004.

     Du point de vue de l'architecture, et si on fait exception du "Brustwerk", cet instrument est à l'opposé de son presque contemporain de Neudorf, Eglise Protestante, construit par Alfred KERN, concurrent de Schwenkedel :

  • si l'orgue de Neudorf adopte une architecture "nordique", étagée verticalement,
  • celui-ci est tout en profondeur, d'une disposition plus "classique française" :
    • Positif de Dos au premier plan
    • le Brustwerk fait exception
    • Grand-Orgue central
    • le Récit est à l'arrière du buffet, en centre
    • la Pédale, en deux parties, encadre le Récit, tout au fond

Il est a noter que le projet initial de Schwenkedel comportait des Tourelles de Pédale indépendantes, mais cela a été refusé par l'architecte.

Aux claviers, le Récit a un son très lointain, et il est très intéressant d'opposer le Grand-Orgue au Brustwerk et le Positif au Récit.

A noter, la Grosse Tierce (Harmonique de 16') au Brustwerk, ainsi que les Mixtures très dynamiques puisque recomposables au moyen des deux Sifflets (Positif et Récit) et du Larigot. A noter aussi la Dulciane 16', qui est ici un jeu d'Anche, et la prolifération des jeux coniques (même Gambes et Bourdons sont coniques). Typique de Schwenkedel dans les années 60 est aussi le Principal italien et les 4 Tierces.

On retrouve la Rauschpfeife (Mixture d'origine nordique, association de deux Principaux en 2'2/3 et 2') comme au Couvent de Ribeauvillé (1966), qui peut être considéré comme le précurseur de l'orgue de St-Jean. On retrouvera plus tard cette Rauschpfeife à Artzenheim (1968) et Herrlisheim, St-Arbogast (1972).

Il s'agit d'un instrument aux possibilités innombrables.

En 1980, l'orgue a été réharmonisé par Gaston KERN.


En haut : vues des Tirants de Registres de la partie droite de la Console, et de la Voix humaine du Brustwerk (dans sa Boîte expressive).
En bas : vues du Cromorne du Positif et du massif de Pédale, particulièrement impressionnant avec sa grande Montre en cuivre de la Flûte ouverte de 16 pieds.

Mécanique : à Balanciers, Sommiers à gravures. Tirage des jeux électrique.
Harmonisation à Plein-vent.
Une Combinaison fixe (Tutti), une libre générale et une Combinaison libre propre à chaque clavier (la Combinaison de chaque clavier peut être appelée indépendamment)

Appel général des Anches et Appel des Mixtures. Anches et Mixtures de chaque clavier peuvent être appelées indépendamment.
Il y a une pédale de Crescendo. Une autre, pédale contrôle à la fois l'expression du Récit et de la Voix Humaine du Brustwerk.

(1) La Voix humaine est expressive (commande commune de son expression avec celle du Récit)

Sources :

  • Remerciements à Alexis PLATZ.
  • Plaquette des 4è Journées Nationales de l'Orgue (1991) (article de Christian LUTZ)

Si vous recopiez des éléments de cette page pour des articles, plaquettes ou pages Web, citez vos sources. D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs.
Dernière mise à jour : 01/02/2004 20:24:48

F670482030P09