Accueil
Candide
Jeux
Architecture
Esthetiques
Facteurs
Avant18
Bergantzel
Callinet
Dubois
Herbute
Moeller
Rinckenbach
Silbermann
Stiehr
Waltrin
Repertoire
Haut-Rhin
  Altkirch
Bas-Rhin
Credits
An2000
An2001
Photo
~ Les orgues de la région d'Altkirch ~

Hundsbach, St Martin
Friedrich GOLL, 1891

Orgue authentique.


 

Composition, 1986
Grand-orgue
54 notes
Récit expressif
54 notes
Pédale
27 notes
Bourdon 16' Geigenprincipal 8' Principal 16'
Principal 8' Wienerfloete 8' Soubasse 16'
Bourdon 8' Salicional 8' Octavebasse 8'
Flauto dolce 8' Aéoline 8' Violoncelle 8'
Gambe 8' Voix céleste 8' I/P
Octave 4' Flûte traversière 4' II/P
Flûte 4' Trémolo  
Quinte 2'2/3    
Octave 2'    
Cornet 3-5 rgs    
Mixture 4 rgs (2'2/3)    
Trompette 8'    
II/I    

     Friedrich GOLL (1839-1911), de Lucerne, plaça cet orgue à Hunsbach en 1891. L'Alsace doit aussi à ce facteur le Buffet de l'orgue de Mulhouse, St-Fridolin (qui provient des Bénédictins de Delle), ainsi que la formation de Jules BESSERRER.

     C'était le premier orgue posé par Goll en Alsace, et presque son 100 ème Opus (il s'agit de l'Opus 96). L'instrument, de 22 registres (22 Jeux en fait : le Trémolo n'est pas compté) avec une Soufflerie "à roues" fut reçu par SCHWEY, organiste à la Cathédrale de Strasbourg, le 04/11/1891.

     La transmission des notes est mécanique, mais le tirage des Jeux est pneumatique, ce qui permet d'offrir des Combinaisons fixes. La tuyauterie est d'excellente qualité.

     Il y a eu un relevage, en 1974, par Christian GUERRIER.
L'instrument est resté authentique.

DouteUn doute demeure - un comme à Pfastatt - quant à l'authenticité de la façade. Selon l'Inventaire historique (Pie MEYER-SIAT), cette façade aurait été réquisitionnée par les autorités allemandes en 1917, et la Fabrique indemnisée. L'Inventaire des orgues du Haut-Rhin confirme cependant l'authenticité de la façade. Aurait-elle, comme à Pfatatt, été sauvée in extremis?

     Il faut comparer cet instrument avec celui de Jettingen.

L'instrument a été assez récemment Relevé ; nous sommes à la recherche de toute information sur cet orgue.

Transmission: Mécanique à Equerres (Console indépendante dirigée vers la nef). Sommiers à Cônes (Mecanische Kegelladen).
Il y a quatre Combinaisons fixes (Piano, Mezzo Forte, Forte, Fortissimo).

Sources :

  • F. COMMENT, "Friedrich, Karl und Paul Goll - eine Schweitzer Orgelbaudynastie 1868-1928", Orgel International 2002/4
  • M. BARTH, "Elsass, 'Das Land der Orgeln' im 19. Jahrhundert", AEA XV (1965-66)

Si vous recopiez des éléments de cette page pour des articles, plaquettes ou pages Web, citez vos sources. D'abord par simple honnêteté intellectuelle, mais aussi pour pouvoir pister d'éventuelles erreurs.
Dernière mise à jour : 28/03/2012 21:33:46

F680148001P02